Il verse par erreur plus de 100 milliards aux employés

Corée du SudUn employé d'une filiale de Samsung a commis une erreur monumentale et versé des actions au lieu d'une prime.

La gaffe de Samsung Securities a provoqué des réactions en cascade.

La gaffe de Samsung Securities a provoqué des réactions en cascade. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samsung s'est retrouvé dans de beaux draps en Corée du Sud lorsqu'une de ses filiales a versé par erreur près de 105 milliards de dollars à ses employés, raconte le Financial Times.

Un employé de Samsung Securities a envoyé vendredi 1000 actions de l'entreprise sous forme de dividende, alors qu'il aurait dû leur envoyer 1000 won, soit 90 centimes. Cette action était prévue dans un programme de participation pour les employés, d'un montant de 2,8 milliards de won (2,5 millions de francs suisses).

37 minutes avant de réagir

Mais suite à cette erreur, ce sont 2,8 milliards d'actions de Samsung Securities qui ont été distribuées à plus de 2000 employés, d'une valeur de plus de 100 milliards de dollars. Problème: ces titres représentent près de 30 fois les actions existantes de l'entreprise.

L'erreur n'est pas passée inaperçue auprès de plusieurs employés qui se sont empressés de vendre cinq millions de titres, empochant plusieurs dizaines de millions de dollars dans l'opération. Autre épine dans le pied de l'entreprise, il lui a fallu 37 minutes pour s'apercevoir de sa bourde.

Un «fat finger» fatal

L'erreur de «fat finger», comme elle est appelée dans les milieux financiers, a coûté un plongeon de 10% à l'action de Samsung Securities depuis qu'elle a été connue. Et surtout, elle provoque une vague d'interrogations en Corée du Sud sur la validité des mécanismes de double-contrôle censés empêcher ce genre de bévue.

«Je ne comprends vraiment pas comment ce genre d'incident a pu se produire dans une grande entreprise comme Samsung Securities», a déclaré Ahn Sung-hak, chercheur au Hana Institute of Finance. «Ils devraient avoir un système de filtrage en place afin de prévenir les erreurs humaines ou un système d'alerte qui peut empêcher l'émission d'un plus grand nombre d'actions qu'il n'en existe réellement.»

Appel à être plus vigilant

Mardi, le service national des retraites de Corée du Sud, le troisième plus important fonds de pensions au monde, a annoncé qu'il n'allait plus travailler avec Samsung Securities pour le courtage d'actions.

Kim Ki-sik, responsable du service de surveillance financière en Corée du Sud, a de son côté rencontré les patrons de 17 agences de courtage pour leur demander d'améliorer urgemment les systèmes de contrôle interne pour éviter de tels incidents à l'avenir.

Créé: 12.04.2018, 09h39

Articles en relation

Les puces mémoires dopent Samsung

Télécoms La firme sud-coréenne affiche un bénéfice en hausse de 60% au premier trimestre. Plus...

Samsung dévoile le Galaxy S9, porté vers l'avenir

Smartphones Présenté dimanche à Barcelone, le dernier modèle du smartphone phare de la firme coréenne intègre désormais la réalité augmentée. Plus...

Des athlètes privés de smartphones Samsung

JO 2018 Conséquence cocasse des sanctions de l'ONU contre leurs pays, les athlètes nord-coréens et iraniens ne recevront pas «l'édition olympique» du Galaxy Note 8. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.