Il veut remplir votre frigo avec des menus personnalisés sur internet

AlimentationUn jeune entrepreneur vaudois a lancé le 31 janvier le premier jalon de son projet de shopping virtuel basé sur les goûts des internautes.

Le site tasfaim.ch veut proposer un système de livraison de courses basé sur un service de recommandations de menus.

Le site tasfaim.ch veut proposer un système de livraison de courses basé sur un service de recommandations de menus. Image: DR www.tasfaim.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qu'est-ce qu'on mange ce soir? La question occupe les pensées de Gilles Clerc, entrepreneur vaudois de 26 ans, lorsqu'il ausculte chaque soir le contenu de son frigo de célibataire. Pour répondre à cette ennuyante interrogation, le Vaudois de Gimel exilé dans un parc de start-ups jurassien a créé un site, tasfaim.ch. Avec une ambition: remplir les assiettes des internautes grâce à des recommandations de menus couplées à un service de livraison.

«C'est en regardant des sites de recettes que j'ai eu cette idée. Il me manquait l'aspect recommandations et conseil. Car il existe des sites français pour créer des menus personnalisés, comme wecook.fr, mais aucun d'eux ne propose le service de livraison», explique ce jeune ingénieur en électronique.

Liste de courses automatique, mais personnalisée

Le 13 janvier, il a mis en ligne un site internet entièrement conçu par ses soins, afin de prendre le pouls de sa future clientèle et récolter un maximum d'inscriptions, avant d'aborder les discussions avec les distributeurs. Près de 1000 personnes ont visité le site en deux jours, sur lesquelles 20% se sont déclarées intéressées par le concept. Un très bon résultat pour Gilles Clerc, qui espère décrocher un partenariat avec leshop ou coopathome et pouvoir être présent dans toute la Suisse romande.

Les internautes ont-ils vraiment besoin de recommandations en matière de repas? C'est en tout cas l'avis de l'entrepreneur, qui envisage de multiplier les options et les filtres dans son projet. Les menus seront concoctés sur la base d'un petit questionnaire à l'inscription, puis affinés au fur et à mesure des commandes. Les plannings de repas personnalisés seront élaborés par un nutritionniste, puis se reposeront sur la base d'un algorithme qui prendra en compte les préférences du consommateurs, telles que goûts, temps de préparation, coûts et valeurs nutritionnelles.

Menus"fit", "végétarien", "sportif", "fête de famille", "en soldes", "de saison", etc.: les idées fusent dans la tête du Vaudois, qui s'est chargé lui-même de l'efficace campagne de promotion sur les réseaux sociaux. «J'ai écrit un message personnel à une centaine de contacts sur Facebook, en leur demandant de partager mon site. Le résultat a largement dépassé mes attentes et je crois que le concept intéressera beaucoup de monde.»

Créé: 04.02.2014, 15h22

Le concept

1. L'internaute s'inscrit sur le site et remplit un questionnaire sur ses goûts
2. tasfaim.ch crée une liste de produits à acheter pour des repas personnalisés selon certains critères
3. les achats sont faits sur le site d'un distributeur, qui se charge de la livraison.

La start-up de Gilles Clerc, makethingspossible, est installée à Courroux (JU), près de Delémont. (Image: DR)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.