Le vin suisse s'éloigne des grandes surfaces

EtudeLes vins suisses sont moins présents dans la grande distribution en 2015, alors que leur consommation augmente.

Image prétexte.

Image prétexte. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 2015, les ventes de vins suisses dans les grandes surfaces ont baissé pour la deuxième année consécutive. Elles ont reculé de 3,6% par rapport à 2014. Une tendance à contre-courant de la consommation de vins indigènes qui a augmenté de 0,8% l'an dernier.

La baisse du volume de vente des vins AOC rouges en grande distribution est particulièrement marquée (13%), alors que la consommation de vin rouge et de rosé suisse augmente de 1,8%. Le blanc suisse est moins touché puisque le recul des ventes en grande surface se limite à 2,4%.

Le vin blanc suisse reste cependant le plus acheté au supermarché (52,4% en 2015 contre 51% en 2014), selon le rapport annuel de l'Observatoire suisse du marché des vins (OSMV) publié vendredi.

Le rosé a lui profité de la météo estivale de l'an passé. Les ventes en grande surface ont progressé de 1,5% et ont même été accompagnées d'une augmentation du prix moyen de 25 centimes par litre.

Vers la qualité

Répertoriés pour la première fois dans le rapport de l'OSMV, les vins de pays suisses baissent tant en volume (7,9%) qu'en prix (0,2%). Cette tendance montre que la production se tourne peu à peu vers des vins de qualité supérieure, indique l'OSMV.

«Au vu des faibles réserves à disposition et des incertitudes liées au franc fort, le vin suisse se cherche aujourd'hui une alternative durable à la grande distribution», relève Philippe Delaquis, chef de projet de l'OSMV. Une mercuriale depuis avril

C'est la raison qui a poussé l'OSMV à se doter depuis le 1er avril d'une mercuriale qui permet aux acteurs de la profession de mieux comprendre les marchés de la vente directe, de la restauration et de l'exportation. La mercuriale consiste à recueillir des données auprès des producteurs et encaveurs et à dégager tous les trois mois les tendances en terme de consommation.

Le concept existe depuis 2012 pour l'observation des vins vaudois. L'OSMV ambitionne de l'étendre aux six régions vitivinicoles suisses avec le soutien de l'Interprofession de la vigne et des vins suisses. (ats/nxp)

Créé: 20.05.2016, 00h05

Articles en relation

Une conviction pour défendre le développement durable du vin

Frédéric Blanc, Yvorne Le vigneron et œnologue d’Yvorne, président de Vitiplus, se bat pour une viticulture inscrite dans la durée. Plus...

Des crus bio d’une grande pureté

C’est à n’en pas douter l’association de ce que la nature a de meilleur à offrir et du savoir-faire des vignerons bio qui séduit les amateurs de vins Bourgeon. Jugez par vous-même de la qualité de ces crus exceptionnels et gagnez l’un des 20 paquets de dégustation mis en jeu, composés chacun de six bouteilles de millésimes bio primés! Plus...

L'opération Caves ouvertes a séduit les jeunes

Canton de Vaud Les journées de dégustation organisées par l'Office des vins vaudois a attiré près de 90'000 personnes, ce week-end. Plus...

«Aigle fera tout pour accueillir ce Mondial des vins»

Compétition Un comité de professionnels s’est constitué pour décrocher l’organisation du Concours mondial de Bruxelles en 2018. Plus...

Cette fois, le vin suisse verra bien le Brésil

JO 2016 L'absence de vins helvétiques sur la carte du restaurant de la maison suisse lors du Mondial 2014 avait fait débat. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.