Volkswagen mobilisé pour dépasser le «dieselgate»

AllemagneLe constructeur dit se démener pour régler, en profondeur et définitivement, les problèmes qui ont mené à cette crise.

Image: AP/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le patron de Volkswagen Matthias Müller a affirmé mercredi que le groupe automobile allemand mobilisait «toutes les ressources disponibles» pour dépasser le scandale des moteurs diesel truqués.

Un an après son début, l'affaire du diesel «est et restera un tournant, un événement décisif dans notre histoire. Nous mobilisons toutes les ressources disponibles pour aller jusqu'aux racines de cette crise et résoudre tous les problèmes. Et nous avons fait d'importants progrès», a ajouté Matthias Müller à la veille de l'ouverture des journées professionnelles du Mondial de l'automobile de Paris.

Plusieurs dizaines de milliards

Volkswagen avait avoué en septembre 2015 avoir truqué au total 11 millions de voitures diesel dans le monde afin de les faire passer pour moins polluantes qu'elles ne l'étaient vraiment, un scandale parti des Etats-Unis.

Les provisions financières mises de côté par le constructeur suite aux répercussions juridiques du «dieselgate» avaient provoqué en 2015 sa première perte nette depuis plus de vingt ans, et il a récemment annoncé avoir dû encore accroître ses provisions au premier semestre.

Le coût total de ce scandale pour le géant allemand devrait se chiffrer en dizaines de milliards d'euros.

Vive la mobilité verte

Depuis, Volkswagen a effectué un virage stratégique à 180 degrés et se veut désormais le héraut de la «mobilité durable» comme l'autopartage mais aussi les automobiles électriques.

Le géant aux douze marques présente ainsi au Mondial de Paris le prototype d'une voiture électrique promise pour 2020, la «I.D.» et dotée, selon l'entreprise, d'une autonomie de jusqu'à 600 km entre deux recharges.

«Le groupe Volkswagen va développer et construire plus de 30 nouveaux véhicules électriques en plus d'ici à 2025», a souligné Matthias Müller. Le dirigeant a toutefois prévenu que les moteurs thermiques, diesel et essence, auraient toujours leur place dans les gammes des marques du groupe VW à moyen terme.

«L'avenir, c'est l'électrique. Néanmoins, les motorisations classiques vont continuer à jouer un rôle clé pendant au moins les deux prochaines décennies. Nous devons continuer à développer les moteurs diesel et essence», a-t-il insisté.

(afp/nxp)

Créé: 28.09.2016, 21h08

Articles en relation

La situation financière de VW reste solide

Scandale Volkswagen Le constructeur automobile allemand a assuré mardi qu'il avait les reins assez solides pour s'acquitter des amendes américaines. Plus...

La page n'est pas tournée pour Volkswagen

Dieselgate Un an après le scandale des moteurs truqués, le constructeur traverse toujours la plus grave crise de son histoire. Plus...

Les automobilistes suisses attendent toujours

Scandale Volkswagen Seules 16'000 voitures sur 175'000 au moteur truqué ont été remises en état dans le pays. Plus...

Un ingénieur de VW inculpé aux Etats-Unis

Scandale Volkswagen L'un des employés du groupe allemand à l'origine des logiciels truqués est dans le viseur de la justice américaine. Plus...

Premières actions en justice en Suisse

Scandale Volkswagen Deux propriétaires de VW lésés ont saisis la justice civile genevoise pour obtenir des dommages et intérêts. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...