Passer au contenu principal

Volkswagen vendra ses voitures diesel modifiées

L'Agence américaine de protection de l'environnement a autorisé le constructeur allemand à vendre 67'000 véhicules diesel de 2015.

Nouvelle ère pour les constructeurs automobiles et les consommateurs européens : vendredi entre en vigueur un protocole d'homologation des véhicules neufs plus sévère, qui remplace un processus discrédité par le scandale des moteurs diesel truqués. (Mercredi 30 août 2017)
Nouvelle ère pour les constructeurs automobiles et les consommateurs européens : vendredi entre en vigueur un protocole d'homologation des véhicules neufs plus sévère, qui remplace un processus discrédité par le scandale des moteurs diesel truqués. (Mercredi 30 août 2017)
AFP
Dieselgate: le président d'auto-suisse François Launaz estime qu'il Il faut éviter d'empirer la situation avec des mesures d'interdiction. (15 août 2017)
Dieselgate: le président d'auto-suisse François Launaz estime qu'il Il faut éviter d'empirer la situation avec des mesures d'interdiction. (15 août 2017)
Keystone
Le PDG de Volkswagen America, Michael Horn, ne s'est pas embarrassé de périphrases en s'excusant pour le scandale des contrôles antipollution falsifiés. Il a admis que le géant allemand de l'automobile avait «complètement merdé» (mardi 22 septembre 2015).
Le PDG de Volkswagen America, Michael Horn, ne s'est pas embarrassé de périphrases en s'excusant pour le scandale des contrôles antipollution falsifiés. Il a admis que le géant allemand de l'automobile avait «complètement merdé» (mardi 22 septembre 2015).
Reuters
1 / 150

Volkswagen a obtenu de l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA) l'autorisation de vendre 67'000 véhicules diesel du millésime 2015. Environ 12'000, dont les dispositifs d'émissions polluantes ont été modifiés, se trouvent chez des concessionnaires.

La commercialisation de ces véhicules actuellement en stock a été suspendue en septembre 2015 par Volkswagen lorsque le constructeur automobile allemand a reconnu la présence d'un dispositif de manipulation des émissions polluantes sur ses moteurs diesel aux Etats-Unis, a déclaré mercredi une porte-parole de Volkswagen, Jeannine Ginivan.

Cette dernière a ajouté que le groupe de Wolfsburg finalisait le programme de mise sur le marché des véhicules concernés par cette autorisation délivrée par l'EPA.

L'agence américaine de protection de l'environnement, qui a approuvé en janvier une solution technique pour environ 70'000 véhicules Volkswagen aux Etats-Unis, n'a pas répondu dans l'immédiat aux sollicitations de l'agence de presse Reuters.

o

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.