Pourquoi les affiches électorales sont si moches

Elections fédéralesLa plupart des visuels de campagne sont banals et d’une laideur affligeante. Un désastre graphique érigé en tradition. L’éclairage de Gianni Haver, sociologue de l’image à l’UNIL.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fabienne Despot sous-exposée, cernée, détourée à la hache et maladroitement juxtaposée à son collègue rouge pivoine Michaël Buffat sur fond flou bucolique: une chose est sûre, l’UDC vaudoise n’a pas abusé de Photoshop ni payé grassement un photographe pour convaincre. Dans la course au parlement fédéral, c’est sans doute l’affiche la moins léchée de toutes. Est-ce si grave? A entendre Gianni Haver, sociologue de l’image, l’esthétique n’est pas le premier souci des partis. Ni l’originalité. La fonction de l’affiche électorale n’est pas de surprendre, ni de bousculer. Elle agit comme «une simple piqûre de rappel», véhiculant un message rudimentaire: voilà les visages des femmes et des hommes en lice pour le 18 octobre prochain.

D’où l’impression de déjà-vu qui se dégage des enfilades de trombines qui transfigurent l’espace public. «L’affiche électorale évolue très peu. C’est un rituel qui remplit pratiquement le même rôle depuis l'après-guerre. Les codes sont basiques et connus: un sourire, un regard décidé, un décor champêtre ou urbain, un logo, un slogan. Ces éléments sont communs à quasi tous les partis.»

Pas question de faire le pitre ou d’aguicher: «On peut se permettre la provocation dans le cadre d’une initiative ou d’un référendum, mais pas dans le contexte des fédérales: le candidat se doit d’afficher le sérieux nécessaire pour représenter l’électeur à Berne.» Certes, mais le propre d’une bonne affiche est de se faire remarquer. Alors comment sortir du lot? A côté du classique trombinoscope, les partis déclinent des affiches thématiques pour mettre en avant leurs valeurs, leur programme. Mais là aussi, comme on le constatera dans les exemples ci-dessus, les réussites graphiques sont rares.

Créé: 01.10.2015, 17h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.