Le Parti démocrate-chrétien empoigne le thème de l’immigration

Elections fédéralesLe parti centriste imagine un système d’asile avec des tests d’aptitude à l’intégration. Les retraites et la famille restent d’actualité.

Tête de liste au Conseil national et candidat au Conseil des Etats, Claude Béglé imagine un système d'asile avec des «parrains suisses».

Tête de liste au Conseil national et candidat au Conseil des Etats, Claude Béglé imagine un système d'asile avec des «parrains suisses». Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La famille? Même si elle reste l’un des dossiers de prédilection du Parti démocrate-chrétien (PDC), celui-ci mettra l’accent sur l’immigration dans le canton de Vaud dans les semaines à venir. Le PDC vaudois l’a souligné mardi à Lausanne en lançant officiellement sa campagne pour les élections fédérales d’octobre.

Avec 4,63% des voix il y a quatre ans, le PDC compte actuellement un conseiller national parmi les 18 membres de la délégation vaudoise, Jacques Neirynck. Le doyen du parlement se présente aussi au Conseil des Etats avec Claude Béglé, l’ancien président de La Poste et tête de liste du parti au Conseil national.

Congé-paternité de vingt jours

Outre une modification des procédures d’asile, le programme du parti se concentre sur le maintien des accords bilatéraux, la flexibilité du système des retraites, l’égalité hommes-femmes et le congé paternité de vingt jours, ainsi que le soutien aux entreprises. Il propose de défiscaliser des investissements jusqu’à 50'000 francs pour les jeunes entreprises.

Quant au chapitre de l’asile, Claude Béglé estime que le PDC se doit de prendre position sur ce thème. «Les sondages montrent qu’il s’agit de la préoccupation No 1 des Suisses, note-t-il. Le système que nous proposons intégrerait des tests d’aptitude à l’intégration et la vérification de la non-appartenance à des réseaux terroristes durant les six premières semaines suivant le dépôt d’une demande d’asile.» La suite comprendrait entre autres un «programme personnalisé d’acculturation par les collègues de travail» et un accompagnement par des «parrains suisses».

Quant à Jacques Neirynck, il fera campagne sur le thème des retraites et des droits des personnes âgées. «Celles-ci représentent 18% de la population, mais seulement 5% des élus à Berne», regrette-t-il. Il milite pour favoriser la flexibilité du modèle de l’AVS, en permettant par exemple aux seniors de travailler s’ils le souhaitent après 65 ans. «Cette limite d’âge est un totem qui ne devrait pas être contraignant», illustre Alain-Valéry Poitry, candidat sur la liste Seniors.

La liste principale du PDC vaudois est particulière cette année. Emmenée par Claude Béglé, sans mandat électif, elle présente en deuxième position Jacqueline Bottlang-Pittet, ancienne députée non réélue en 2012, et le député Gérald Cretegny, syndic de Gland sous la bannière «Gens de Gland», mais pas celle du PDC. «Nous ne faisons pas ce genre d’analyses au sein de notre parti, explique Jacqueline Bottlang-Pittet. Nous réfléchissons en termes d’équipe, avec des personnes aux profils propres et convaincues par la ligne du PDC.»

Créé: 15.09.2015, 21h26

Articles en relation

Foncia aide son président Béglé à payer sa campagne

Élections fédérales La régie immobilière verse 20'000 francs au candidat du PDC. Celui-ci se défend de tout conflit d’intérêts. Plus...

Premier en course, Béglé doit retirer des affiches

Elections fédérales La tête de liste du PDC est le seul candidat qui a déjà posé ses placards. Il prévoit un budget de 115'000 francs. Plus...

L’égalité gauche-droite, c’est l’enjeu vaudois à Berne

Élections fédérales Les socialistes et les Verts espèrent 9 sièges sur 18 au Conseil national. Tout le monde lorgne les sièges centristes. L’enjeu à long terme est la majorité au Conseil d’Etat en 2017. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.