Entre Dézaley et petits drapeaux, les réactions de l’UDC vaudoise

Election au Conseil fédéralL’UDC Vaud s’est réunie à l’hôtel Ambassador à Berne pour suivre l’élection de Guy Parmelin au Conseil fédéral. Conséquence: Alice Glauser reviendra au Conseil national comme vient-ensuite

Une cinquantaine de députés et de militants vaudois se sont réunis ce matin à Berne. Parmi eux, une dizaine de femmes.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un verre de vin (du Dézaley) dans une main et un drapeau suisse ou vaudois dans l’autre, les militants de l’UDC Vaud réunis à Berne ce mercredi exultaient après l’élection de Guy Parmelin au Conseil fédéral. Entre joie et émotion, cette victoire représente pour beaucoup le renouveau d’un parti qui a connu plus de bas que de hauts ces derniers temps.

«Je suis ému, c’est une consécration pour l’UDC Vaud», commente le député et ancien président de la section Claude-Alain Voiblet, presque en larmes en voyant l’évolution des scores. «Je travaille depuis plus de dix ans à la construction de ce parti et voir Guy Parmelin au Conseil fédéral, malgré les turbulences des derniers temps, c’est formidable.»

Résultat inattendu

Au fil de la matinée, les pronostics des Vaudois se sont constamment renforcés. De 50-50 dans le wagon spécialement réservé dans le train de 6h20 à Lausanne, ils sont passés progressivement à 65% de chances de victoire en fin de matinée.

Et malgré cela, au moment de découvrir les résultats du premier tour avec 90 voix pour Guy Parmelin, c’est la surprise qui prédominait. «Franchement, nous ne nous y attendions pas», explique Kevin Grangier, le secrétaire général du parti cantonal. «Guy Parmelin et moi tablions sur un score de 70 suffrages au premier tour.»

Défense de la cause féminine

L’autre gagnante de la journée, c’est Alice Glauser, qui retrouve son siège au Conseil national comme première vient-ensuite. Les Vaudois ne l’avaient pas réélue il y a quatre ans, sa section locale n’avait pas soutenu sa candidature aux élections d’octobre et son parti l’avait finalement classée en queue de liste.

Une revanche? «Oui», glisse-t-elle avec les larmes aux yeux. «Ces derniers mois étaient rudes. Aujourd’hui, je suis très heureuse. Mon but à Berne sera de défendre le monde paysan, ainsi que la cause des femmes. Celles-ci doivent comprendre qu’elles comptent dans le système politique.» Preuve du chemin à parcourir, seule une dizaine d’entre elles garnissait les rangs des militants vaudois qui avaient fait le déplacement jusqu’à Berne. (24 heures)

Créé: 09.12.2015, 12h51

Galerie photo

Guy Parmelin, des vignes de Bursins au Palais fédéral

Guy Parmelin, des vignes de Bursins au Palais fédéral Le Vaudois a été élu au Conseil fédéral. Retour en images sur son parcours politique

Articles en relation

«Le parlement n'aime pas les trublions»

Election au Conseil fédéral Yvan Perrin, ancien conseiller d’Etat neuchâtelois, voit dans la possible élection du Vaudois un atout pour l’UDC romande Plus...

L’UDC vaudoise en force derrière Parmelin

Conseil fédéral Guy Parmelin peut compter sur le soutien des membres de son parti qui se sont réunis ce matin à l'hôtel Ambassador à Berne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...