Dons aux partis: la finance et la pharma en tête

Fédérales 2015L'association d'actionnaires Actares a publié vendredi son enquête menée auprès des entreprises cotées en bourses du Swiss Market Index (SMI).

Les sociétés financières et pharmaceutiques sont celles qui ont le plus soutenu financièrement les partis politiques au cours des deux dernières années.(photo d'illustration/archives)

Les sociétés financières et pharmaceutiques sont celles qui ont le plus soutenu financièrement les partis politiques au cours des deux dernières années.(photo d'illustration/archives) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les sociétés financières et pharmaceutiques sont celles qui ont le plus soutenu financièrement les partis politiques au cours des deux dernières années.

Cette situation ne devrait pas changer au cours de cette année électorale, selon la dernière enquête d'Actares.

Les dons dévolus aux partis politiques proviennent avant tout des secteurs financier et pharmaceutique, révèle ce vendredi 11 juillet l'association d'actionnaires Actares. Celle-ci a mené pour la quatrième fois une enquête auprès des entreprises cotées en bourses du Swiss Market Index (SMI).

Actares essaie d'en savoir plus sur les dons accordés aux partis. Elle a aussi cherché à savoir ce que les associations économiques et de branche ont versé pour des candidatures individuelles, des comités de campagne et autres activités politiques.

Transparence relative

Les banques, Crédit Suisse, UBS et Julius Baër sont les plus transparentes au sujet du financement des partis politiques. Les compagnies d'assurances (Swiss Re et Zurich) ainsi que les pharmas (Novartis et Roche) admettent certes soutenir des partis, mais sans donner davantage de précisions.

Au cours de l'année électorale 2015, l'ensemble des entreprises prévoit de maintenir son soutien au niveau habituel. Lorsque la question porte sur l'implication politique des associations économiques et de branche, la réticence à donner des renseignements se généralise à l'ensemble des sociétés du SMI.

Les actionnaires devraient être informés

Actares exige que les entreprises cotées en bourse informent leurs actionnaires des soutiens politiques qu'elles accordent. L'association leur demande encore de faire valider par les actionnaires, au moins par des votes consultatifs, leurs budgets et leurs critères.

La Suisse ne connaît pas la transparence dans le financement des partis politiques. Des propositions ont aussi été faites dans ce sens dans plusieurs cantons comme Vaud et Fribourg, mais sans aboutir. Transparency International interpelle régulièrement la Suisse sur ce point. (ats/nxp)

Créé: 10.07.2015, 16h49

Articles en relation

Le Grand Conseil rejette la transparence sur le financement des partis

Vaud La droite a enterré cet après-midi toute législation sur le financement des formations politiques. La gauche fulmine. Plus...

Le PS et le PLR sont les plus riches des partis vaudois

Finances La publication des comptes de l’UDC révèle qu’elle est le moins argenté des grands partis vaudois, loin derrière le Parti socialiste. Plus...

Scrutins à suspense en Suisse centrale

Fédérales 2015 Alors que le PDC veut sa revanche face à l'UDC à Schwyz, le PLR abandonne l'unique siège du canton d'Uri au National suite à l'annonce du retrait de Gabi Huber. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...