Passer au contenu principal

Les réseaux de Guy Parmelin

Le nouveau conseiller fédéral connaîtra sans doute son nouveau département ce vendredi. L’UDC vaudois part avec plusieurs cordes à son arc, certaines plus méconnues que d’autres.

Homme de dossiers et au bénéfice de réseaux multiples, Guy Parmelin peut briguer plus d’un département.
Homme de dossiers et au bénéfice de réseaux multiples, Guy Parmelin peut briguer plus d’un département.
Keystone

Les Finances? La Défense? L’Intérieur, avec la santé, les assurances sociales et la culture? Guy Parmelin devrait être fixé sur son sort bientôt. La répartition des départements par le Conseil fédéral pour la législature 2015-2019 est attendue aujourd’hui.

Le nouvel élu, homme de dossiers, est surtout connu à Berne pour sa présidence récente de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique et pour ses travaux au sein de la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie. Mais ce ne sont pas les seules cordes à l’arc du Vaudois. Un coup d’œil à ses liens d’intérêt durant les dernières législatures montre qu’il a su tisser des contacts dans des milieux divers et relativement puissants sous la Coupole fédérale. «Si l’on considère que les grands groupes d’intérêt ont un rôle à jouer dans une élection au Conseil fédéral, il a réussi à conjuguer la pharma, le monde agricole et les milieux traditionnels», observe la conseillère aux Etats Géraldine Savary (PS/VD).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.