Passer au contenu principal

Qui sont les six nouveaux Vaudois qui entrent au Conseil national

Ce sont des hommes plutôt avec des tempes grises et majoritairement de droite. Ils viennent d’être élus. Portraits.

Sur les 18 sièges vaudois du Conseil national, six seront occupés par de nouveaux arrivants.
Sur les 18 sièges vaudois du Conseil national, six seront occupés par de nouveaux arrivants.
Keystone

Ces derniers mois, Frédéric Borloz est devenu celui qui a dû diriger un Parti libéral-radical (PLR) qui ne savait pas où il allait. Incapable de décider avant le début juillet s’il devait s’allier ou non avec l’UDC, le PLR s’est donné les verges pour se faire battre. Une situation qui n’a finalement pas porté préjudice à son président. Le député et syndic d’Aigle, entré à la Municipalité en 1998, explique son élection par le travail qu’il effectue: «Il a convaincu les électeurs. Je suis un travailleur, je ne fais pas de théories, et j’essaie d’apporter des solutions consensuelles.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.