Passer au contenu principal

Conseil fédéralLe «tricket» de l'UDC ne fait pas l'unanimité

Les candidats retenus par l'UDC pour l'élection du 9 décembre ne satisfont pas l'ensemble du spectre politique. Certains rêvent d'un coup de théâtre.

C'est le plus jeune des candidats mais il fait désormais figure de grandissime favori à la succession d'Eveline Widmer-Schlumpf puisqu'il est le candidat alémanique du «tricket» de l'UDC. Il a été réélu comme conseiller national le 18 octobre dernier, et sa section zougoise le présente comme un «complément idéal» à l'actuel conseiller fédéral Ueli Maurer. Il est également proche des positions de Christoph Blocher et son profil ultra-libéral a aussi tout pour plaire au PLR.
C'est le plus jeune des candidats mais il fait désormais figure de grandissime favori à la succession d'Eveline Widmer-Schlumpf puisqu'il est le candidat alémanique du «tricket» de l'UDC. Il a été réélu comme conseiller national le 18 octobre dernier, et sa section zougoise le présente comme un «complément idéal» à l'actuel conseiller fédéral Ueli Maurer. Il est également proche des positions de Christoph Blocher et son profil ultra-libéral a aussi tout pour plaire au PLR.
Keystone
Le conseiller national, qui représente la ligne dure du parti, a été plébiscité par sa section cantonale le 11 novembre. Il incarne un mélange détonant de bonhomie vaudoise et de politique blochérienne, surtout depuis qu'il siège à Berne. Il a été retenu par son parti pour l'élection du 9 décembre comme candidat romand.
Le conseiller national, qui représente la ligne dure du parti, a été plébiscité par sa section cantonale le 11 novembre. Il incarne un mélange détonant de bonhomie vaudoise et de politique blochérienne, surtout depuis qu'il siège à Berne. Il a été retenu par son parti pour l'élection du 9 décembre comme candidat romand.
Keystone
Eveline Widmer-Schlumpf a annoncé sa démission du Conseil fédéral. Elle ne se représentera pas le 9 décembre prochain. (Mercredi 28 octobre 2015)
Eveline Widmer-Schlumpf a annoncé sa démission du Conseil fédéral. Elle ne se représentera pas le 9 décembre prochain. (Mercredi 28 octobre 2015)
Keystone
1 / 17

La résistance au «tricket» de l'UDC se cristallise au Parlement. Le parti a bien précisé que tout candidat non-officiel élu serait automatiquement exclu, certains rêvent encore de rééditer l'opération qui avait fait élire Eveline Widmer-Schlumpf en 2007.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.