Passer au contenu principal

Portrait de Candice d’Anselme Elle s’enflamme pour la Suisse et le canton

La nouvelle secrétaire politique du Parti libéral-radical est une Française passionnée par nos institutions.

Candice d’Anselme,  secrétaire générale adjointe du Parti libéral-radical vaudois.
Candice d’Anselme, secrétaire générale adjointe du Parti libéral-radical vaudois.
Chantal Dervey

Cinq minutes après avoir ouvert la porte de son grand appartement fleurant la peinture fraîche dans un immeuble ancien de Vevey, elle parle inférence statistique, régression linéaire et logistique à propos du German General Social Survey (Enquête sociale allemande). Normal: son mémoire de master, à cheval sur Sciences Po et HEC, s’intitule «Mémoire de la Shoah et identité nationale allemande post-Réunification». En comparant les résultats des études statistiques régulières, Candice d’Anselme analyse la manière dont évolue l’estime de la population allemande pour la nation et son identité. Notamment entre honte et exaspération, au fil des décennies en fonction des politiques mémorielles, et non sans lien avec les sentiments antisémites. «Qu’implique le fait d’appartenir à une nation qui porte encore en elle cette douleur?»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.