Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

ÉditorialEn 2020, l’Inquisition est connectée

«En marge de notre justice plus équitable, est apparu un tribunal officieux mais non moins redoutable: celui des réseaux sociaux»

12 commentaires
    Patrick Gigante

    Vous avez raison mais l'inquisition connectée n'est pas l'apanage exclusif de l'extrême droite complotiste ou des islamistes radicaux; elle est aussi l'arme préférée des militants radicaux d'extrême-gauche, ce que vous semblez perdre de vue.

    En réalité, l'exercice de la démocratie serait bien plus aisé si chacun soumettait ses convictions à l'épreuve du doute. Mais ce serait trop exiger d'esprits péremptoires et finalement paresseux!