Passer au contenu principal

L’e-commerce cartonneEn Chine, la fête des célibataires déclenche une fièvre d’achats

Comme tous les ans, les Chinois se sont rués sur les sites de commerce en ligne, battant tous les records de ventes au détriment de l’écologie.

Cartons et paquets livrés lors de la fête des célibataires, le 11 novembre 2020. Ces derniers avaient généré 330’000 tonnes de déchets en vingt-quatre heures en 2018, soit l’équivalent de 20’000 bennes à ordures.
Cartons et paquets livrés lors de la fête des célibataires, le 11 novembre 2020. Ces derniers avaient généré 330’000 tonnes de déchets en vingt-quatre heures en 2018, soit l’équivalent de 20’000 bennes à ordures.
AFP

Des dépenses folles. Les 15’000 salariés de jd.com ont le sourire, et pour cause, le numéro deux chinois du commerce en ligne accumule les ventes en ce 11 novembre, jour de la fête des célibataires, qui rime avec hyperconsumérisme. Comme à chaque édition le «double 11» (le 1 est le symbole de l’individualité en Chine) génère de nouveaux records de recettes, et cette année l’épidémie de coronavirus n’a pas changé la donne.

De nouveaux consommateurs ont même trouvé le chemin des plateformes en ligne. «Nous observons que de nombreuses personnes âgées, qui n’étaient pas habituées à nos terminaux, se tournent désormais vers les achats en ligne, et ce même pour des produits de tous les jours», avance Lu Fei, analyste big data à jd.com. Si les produits phares restent les smartphones et les produits high-tech, les produits d’entretien et paramédicaux sont aussi prisés dans un contexte postépidémique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Articles en relation