Passer au contenu principal

Présidentielle américaineEn Floride, le vote très convoité des Hispaniques

Vingt-neuf pour cent des latinos américains avaient voté pour Donald Trump en 2016. À Miami, le président conserve de fervents partisans, séduits par son image d’homme fort.

Donald Trump serait en perte de vitesse chez les femmes hispaniques, moins enclines à voter pour le candidat républicain qu’en 2016.
Donald Trump serait en perte de vitesse chez les femmes hispaniques, moins enclines à voter pour le candidat républicain qu’en 2016.

Dans un petit atelier de Miami, des vêtements aux slogans pro-républicains sont empilés, prêts à être emballés. L’une des meilleures ventes du moment de cette boutique en ligne? Les articles estampillés «Latinos for Trump». Le propriétaire, Enrique Tarrio, porte autant de casquettes qu’il en vend: businessman, chef d’un groupe de soutiens de Latinos pour Trump, et surtout, leader des Proud Boys, groupe de militants d’extrême droite armés.

Lors du premier débat présidentiel, Donald Trump leur a demandé de «se tenir prêts», une phrase interprétée comme un appel à la violence en cas de victoire de Joe Biden le 3 novembre. «Je pense que ça a été mal interprété», assure Enrique Tarrio. «Il nous a simplement demandé de le soutenir. Moi, je le soutiens depuis 2012, quand il envisageait de se présenter à la présidentielle.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.