Passer au contenu principal

Le LHC à la maisonEn quarantaine avec Mark Barberio

Tout au long de la semaine, des Lions racontent leur confinement dans la série «En quarantaine avec…». On continue ce mercredi avec le défenseur canadien, capitaine du LHC.

Mark Barberio dans son domicile lausannois.
Mark Barberio dans son domicile lausannois.
DR

Frappée par le Covid-19, toute l’équipe du Lausanne HC est en quarantaine jusqu’au 21 novembre compris. L’occasion d’en apprendre davantage sur les habitudes des Lions à domicile, et plus particulièrement des nouveaux Lions. D’ici à la fin de la semaine, un joueur raconte quotidiennement son confinement dans la série «En quarantaine avec…». Après Aurélien Marti et Tim Bozon, on continue ce mercredi avec le défenseur canadien Mark Barberio, débarqué durant l’été du Colorado et nommé capitaine du LHC.

Mon livre de chevet

«Bring The Noise», la biographie de Jürgen Klopp, manager de Liverpool. C’est mon équipe de football favorite et maintenant que je joue en Europe, je compte bien me rendre à Anfield.

La série qui me tient en haleine

En ce moment, je regarde la 2e saison de «The Boys», sur Amazon, et la 4e saison de «The Crown», sur Netflix.

Mon entraînement type

Environ 1 h de vélo d’appartement et 1 h à 1 h 30 de musculation, à travers un programme que nous concocte quotidiennement notre préparateur physique.

Mon rapport au hockey

Je ne regarde quasi jamais les matches. C’était déjà le cas lorsque j’étais en Amérique du Nord. Entre nos propres rencontres et les séances vidéo avec les coaches, il y a suffisamment de hockey pour moi. En revanche, je suis les scores pour rester à jour.

Mon péché mignon

J’essaie de ne pas trop avoir de vices. Mais chez moi c’est les chips… J’achète des chips pas trop mauvaises pour la santé; ça me donne meilleure conscience.

Mes autres occupations

FIFA. Je me suis commandé la PS5. J’attends avec impatience la livraison.

Ce qui me manque le plus

La vie en équipe. À part ça, c’est quand tu es privé de ton sport que tu vois vraiment combien tu l’aimes.

Ce que j’apprécie le plus

Avoir plus de temps pour parler à ma famille en Amérique du Nord. Ils savent que je suis plus disponible, actuellement. L’autre jour, j’ai pu faire un long FaceTime avec ma sœur, qui est jeune maman. Je vis seul ici, alors les appels vidéo sont un bon moyen de maintenir un lien social en quarantaine.