Passer au contenu principal

Nouveau vinEn Valais, le bio pointe le bout de son Nez noir

La Famille Rouvinez passe ses domaines en reconversion bio et nomme un vin du nom de ses moutons

Nez Noir rouge ou rosé 2019
Nez Noir rouge ou rosé 2019
DR

Les vins bios se font toujours plus de place dans les caves suisses, et même valaisannes. Ainsi de la Famille Rouvinez, géant 13 étoiles qui gère aussi Imesch, Orsat et Bonvin en plus de ses domaines, une entreprise fondée en 1924 par Bernard Rouvinez. Ses enfants et maintenant petits-enfants ont entamé la transition de leurs vignes, signant l’an dernier leur premier vin labellisé «vin biologique en reconversion» en AOC Valais. En l’occurence, c’est un assemblage de trois cépages, le merlot, le gamaret et la syrah, cultivés sur deux terroirs qui leur appartiennent, Crêta Plan, à Sierre, et le Clos Saint-Marcel, à Grône.

Après un premier essai de vinification en 2018, la vendange 2019 a subi une saignée après quelques heures pour en concentrer encore les tanins, alors que le moût soutiré a donné naissance à un vin rosé. Les deux s’appellent Nez Noir, en référence au troupeau de moutons du même nom (une race valaisanne évidemment) qui vient pâturer et désherber les vignes au printemps avant de remonter dans le Haut-Valais.

Le Nez Noir rouge est vinifié sur lies fines et en barriques. Il dégage de belles notes de cassis et de fraise mûre, un nez qui s’enrichit d’épices douces, avant une bouche bien concentrée, qui reste sur le fruit, avant une finale élégante et longue.

Le rosé est lui aussi vinifié sur lies fines, sans barriques, pour offrir des arômes de petits fruits, avec quelques touches exotiques. La bouche est fraîche, fruitée et joliment complexe.D.MOG.

Nez Noir rouge ou rosé 2019, 75 cl, 19 fr. 50. www.famillerouvinez.com (aussi à Manor et Coop).