Passer au contenu principal

Réforme scolaire dans le canton de Vaud«Enseigner les maths autrement est un devoir»

Thierry Dias a notamment travaillé avec le mathématicien et politicien français Cédric Villani sur la Mission Maths de l’Éducation nationale.

Vous avez expertisé l’enseignement des maths en France pour le président Macron, et dans le canton de Vaud pour la ministre Amarelle. Quels constats faites-vous?

Il est compliqué d’en faire une synthèse, mais globalement on peut dire que le système suisse est efficace et que l’enseignement des maths y est de bonne qualité en comparaison internationale, c’est ce que montre l’étude Pisa notamment. Il n’y a pas un taux d’échec anormalement élevé, mais une «distribution» normale entre les bons et les moins bons élèves. En France, en revanche, on constate que le système a généré des extrêmes, puisqu’il est capable de former une véritable élite mathématique, alors que le niveau général des écoliers est d’une grande faiblesse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.