Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

ÉditorialEntre Vevey et Nestlé, le malaise est profond

«Ce désamour existe depuis plusieurs décennies, nourri un jour par la lutte anticapitaliste et le lendemain par les mouvements écologistes.»

11 commentaires
Trier:
    Point de vue

    Si un jour Vevey devait perdre Nestlé les Veveysans mesureront à ce moment-là la perte mais il sera trop tard. Il ne faudra pas oublier qui aura été responsable de cet état de fait et d’envoyer la facture sociale à tous les gauchistes et verts de cette ville et du canton. Quand on a la chance d’avoir sur son sol une telle société, la moindre des choses est de la soutenir et de cesser de lui chercher des poux pour tout et rien. Etre critique oui mais quand cela devient une obsession aveugle dont le but principal est de nuire a une société qui fait vivre des milliers de personnes, nous pouvons qualifier cette politique d’irresponsable et très dangereuse pour toute une région.