Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Et si «l'occupant» bernois avait aidé le Pays de Vaud?

Frontispice d'un poème de Samuel Chappuzeau, publié en 1679 à l'occasion de la réunion des quatre «bonnes villes du Pays de Vaud», Moudon, Yverdon, Morges et Nyon. Le Léman, transformé en ours agissant avec lenteur et force, et l'inscription «Berna favet et fovet» (Berne favorise et protège), laisse penser que l'auteur entendait donner une nuance satirique à cette représentation du Pays de Vaud entre Jura et Savoie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter