Pologne - Portugal: ne commettre aucune erreur

Euro 2016Les deux équipes qui ouvriront le bal des quarts de finale, jeudi à Marseille, ont beaucoup de points communs.

Ronaldo, à gauche, et Lewandowski, à droite.

Ronaldo, à gauche, et Lewandowski, à droite. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un groupe compact, le souci de bien défendre, la capacité à contrer très vite et une star placée en pointe: voilà dans les grandes lignes ce qu'ont proposé Portugais et Polonais lors de leurs quatre matches précédents. L'affiche n'annonce pas franchement un grand spectacle au Vélodrome.

Comptant presque uniquement sur Cristiano Ronaldo pour faire les différences, le Portugal est totalement dépendant de son capitaine. Un CR7 auteur d'un doublé salvateur contre la Hongrie (3-3) ayant évité la honte d'une élimination au 1er tour et qui a aussi été à l'origine du but en prolongation face à la Croatie en 8e de finale (1-0).

Kamil Grosicki et toute la Pologne sont pleinement conscients du danger, même si le Rennais avoue attendre avec impatience de croiser le fer avec la star du Real Madrid, à qui il n'osera toutefois pas demander son maillot après la partie par... timidité. «Je voulais jouer contre le Portugal», affirme-t-il au journal polonais «Weszlo». «Ronaldo, c'est du travail, du travail et encore du travail. C'est une machine. Il a une forme d'arrogance positive, j'aime sa façon d'être sur un terrain.»

Jouer en équipe

L'admiration s'arrêtera toutefois à la porte du vestiaire, la Pologne s'étant rendu compte qu'elle bénéficiait d'une magnifique opportunité de rejoindre dans les livres les générations talentueuses qui avaient terminé troisièmes au Mondiaux de 1974 et de 1982. «L'équipe actuelle n'est pas moins bonne que celle de 1982», assurait du reste ce printemps Zbignew Boniek, l'ancien fer de lance des Bialo-czerwoni aujourd'hui devenu le président de la Fédération.

«Le Portugal a des stars qui, parfois, sont plus importantes que l'équipe, estime Grosicki. Nous avons l'avantage d'être une équipe. Nous voulons aussi que nos stars brillent, mais pour l'équipe.» Le défenseur central Michal Pazdan livre ce qui sera, selon lui, la clef pour la Pologne. Et le collectif prime là aussi. «Pour gagner, il faudra contenir Ronaldo, Nani et Quaresma. Et nous ne pourrons le faire qu'en équipe, pas individuellement.»

Pour que les Polonais gagnent, il leur faudra aussi prendre à défaut le bloc défensif portugais articulé autour d'un Pepe très en forme. «Je donne tout pour ce maillot qui signifie tant pour moi, clame le Madrilène. Nous sommes portés par le public, cela nous rend plus fort. Nous jouons pour le peuple portugais.»

Prières

Et le peuple portugais prie pour que Ronaldo, encore et toujours lui, soit au sommet de son art. Et donc au sommet de l'Euro. Au moment d'aborder ce quart de finale, le joueur le plus attendu de la Seleção, même s'il a eu besoin de temps pour retrouver ses jambes après une longue saison, mène aux points face à son homologue Robert Lewandowski.

L'avant-centre du Bayern s'est limité à accomplir quelques basses oeuvres - eu égard à son potentiel, mais qui ont été ô combien précieuses pour son équipe - et n'a pas encore trouvé le moyen de faire étalage des qualités qui lui avaient permis d'arriver au tournoi avec 50 réalisations dans sa besace.

En quatre matches complets - et même un contre la Suisse étant allé jusqu'en prolongation -, Lewandowski n'a tiré que huit fois et n'a cadré que deux frappes. Une chose est certaine: toute la Pologne le lui pardonnera s'il se montre décisif jeudi en offrant aux Bialo-czerwoni une deuxième demi-finale, trente-quatre ans après la première. (si/nxp)

Créé: 29.06.2016, 14h32

Galerie photo

Les temps forts de l'Euro 2016

Les temps forts de l'Euro 2016 Retrouvez tous les moments marquants de la compétition en France.

Articles en relation

Enfin un match fou avec des buts!

Euro 2016 A Lyon, l'étonnante Hongrie et le Portugal ont fait 3-3 au terme d'une partie renversante. Plus...

Ronaldo qualifie le Portugal pour les 8es!

Euro 2016 Mené au score par trois fois, le Portugal a tremblé face aux Hongrois (3-3) à Lyon et jouera la Croatie en 8es. Plus...

Ronaldo, 1er joueur à marquer dans quatre Euros

Football La star du Portugal Cristiano Ronaldo est devenu le premier joueur à marquer dans quatre Euros différents, en égalisant face à la Hongrie, mercredi à Lyon. Plus...

Par-delà les frustrations, la Suisse grandit

Euro 2016 Battue aux tirs au but par la Pologne, la sélection a pris l’avion direction Zurich ce dimanche, éliminée la tête haute encore une fois. Une fatalité? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.