Comme un coq en pâte

Le coq, emblème absolu de l'équipe de France.

Le coq, emblème absolu de l'équipe de France. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il était vendredi passé à Saint-Denis, à Marseille jeudi et sera encore dimanche à Lille. Depuis 1982, Clément d’Antibes est le supporter le plus connu de l’Hexagone. «C’est le meilleur!» s’exclamait d’ailleurs ce fan français devant le Stade de France lors du match d’ouverture. A 68 ans, Clément Tomaszewski (son vrai nom) affiche six Euros, sept Coupes du monde et 229 matches de l’équipe de France à son compteur. Mais cet inconditionnel des Bleus a le blues. Son aventure avec les Tricolores va s’arrêter au terme de ce tournoi. Depuis la grève de Knysna (en 2010), le cœur n’y est plus tout à fait. Cette génération de joueurs, pourris gâtés, l’a déçu. «Et puis, sourit-il, comme mon Balthazar, je perds quelques plumes!»

Balthazar? C’est son fidèle compagnon, un coq, qui l’accompagne depuis le début de ses excursions dans le monde entier. «Peu importe comment il entrait, il a aussi gagné la finale de la Coupe du monde le 11 juillet 1998 ici au Stade de France, raconte son maître. Il était aussi deux ans plus tard à Rotterdam lorsqu’on a battu l’Italie en finale de l’Euro. Il nous a porté chance.»

Mais voilà, cet ancien gypso-technicien n’en finit pas d’essuyer des plâtres, Le plus célèbre gallinacé de France a été interdit de stade. Comme un vilain petit canard! «J’ai envoyé un courrier à M. Infantino mais il m’a répondu de manière très courtoise que mon dossier avait été transmis à l’UEFA, explique l’Antibois. Et à ma plus grande déception, on m’a expliqué qu’en raison des menaces terroristes, il ne pouvait plus venir avec moi. Pourtant, mon Balthazar, à part de la joie qu’il suscite dans les gradins, il ne pourrait pas provoquer d’autres explosions!» Du coup, le roi de la basse-cour vit un Euro différent. «Comme on ne peut pas m’interdire de le faire venir dans les villes où la France joue, je l’ai emmené sur les Champs-Elysées, vers la tour Eiffel et sur la Canebière.»

Et savez-vous où Balthazar a passé la nuit à Paris? Avec des poules! «Mais ma femme est au courant, rigole Clément. Il était chez des amis à… Pigalle.» Comme un coq en pâte!

Créé: 18.06.2016, 21h46

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Articles en relation

Au bout d'une semaine, l'Euro broie du noir

Euro 2016 Scènes de guérilla urbaine entre hooligans, fumigènes sur la pelouse, incidents en tribune... Une semaine après le coup d'envoi, le bilan est amer pour l'Euro-2016. Plus...

Petkovic: «C’est le Suisse-France de demain qui m’importe»

Euro 2016 Le sélectionneur suisse ne pense pas à ce match comme à une revanche du fiasco de Salvador, au Mondial 2014 (2-5). Plus...

La France dans le doute, le football à la rescousse

Euro 2016 Retombées économiques, politiques ou simplement sportives: la France, traumatisée par les attentats et bloquée par des grèves, attend beaucoup de «son» Euro, qui commence vendredi. Plus...

Pourquoi l’équipe de Suisse peut briller à l’Euro

Euro 2016 Samedi, la sélection helvétique commence son Euro contre l’Albanie, à Lens. Si elle suscite des inquiétudes à l’externe, à l’interne la Suisse semble optimiste. Jusqu’à viser les quarts de finale! Plus...

Pour l’instant, la France s’arrache et doit se contenter de faire illusion

Football - Euro 2016 Les Tricolores ont fait le plein et assuré leur qualification. Mais le flou subsiste, qui concerne à la fois le système et les hommes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.