Éder, de mal aimé à héros de la nation

Euro 2016L'unique buteur de la finale de l'Euro 2016 était encore sifflé par son public il y a trois mois.

Éder porte le trophée de champion d'Europe sous le regard de ses coéquipiers Cristiano Ronaldo et Nani.

Éder porte le trophée de champion d'Europe sous le regard de ses coéquipiers Cristiano Ronaldo et Nani. Image: EPA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Serait-il entré en jeu si Cristiano Ronaldo n’avait pas dû jeter l’éponge en début de match? La question est légitime, la réponse probablement négative. Mais, au lendemain du sacre historique du Portugal, on retiendra surtout que l’introduction d’Éder à la 79e s’est avérée payante.

Elle a permis aux Lusitaniens – en possession d’un réel point d’appui en position d’avant-centre à partir de ce remplacement (ndlr: auparavant, c’est Nani, un ailier de métier, qui occupait ce poste) – d’évoluer plus haut dans le terrain, elle a donné un nouveau visage à cette finale, et elle a offert l’Euro 2016 au Portugal, grâce à une frappe limpide de l’attaquant du LOSC (28 ans) à la 109e.

Voilà Éder le mal aimé propulsé au rang de héros de la nation. Lui, le joueur tant critiqué (voire moqué) lors de la Coupe du monde 2014. Celui qui était encore sifflé par son public en mars dernier, au cours d’une rencontre de préparation disputée face à la Belgique. L’homme que l’on ne s’attendait pas forcément à voir à l’Euro, au sortir d’une première partie de saison difficile à Swansea (2 titularisations, 0 but). Avant qu’un prêt à Lille, en février, ne relance totalement ses actions (6 buts en 13 matches de Ligue 1).

La phrase de Ronaldo

Six minutes de jeu face à l’Islande, sept contre l’Autriche durant la phase de groupes. Et puis plus rien, jusqu’à dimanche soir et le dénouement que l’on connaît. «Cristiano Ronaldo m’a dit que je marquerais le but de la victoire, racontera Éder. Il m’a donné toute sa force, sa conviction, son énergie.» Comme un symbole.

Avant l’Euro, le LOSC avait eu la bonne idée de l’engager pour quatre ans (et 5 millions de francs). La France ne devrait pas l’oublier de sitôt.

Créé: 11.07.2016, 12h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.