«Pas de pression, mais de l'adrénaline»

Euro 2016L'entraîneur français est conscient des enjeux mais refuse de céder au stress.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je n'ai pas de pression, pas de stress mais de l'adrénaline», a déclaré samedi le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps lors de la conférence de presse de la veille de la finale de l'Euro 2016 contre le Portugal.

Didier Deschamps, comment transmettez-vous le culte de la gagne à vos joueurs ?

«Il y a les qualités des joueurs avant tout et l'état d'esprit. C'est mon travail avec mon staff. On a eu deux ans de matches amicaux. On ne les a pas tous gagnés mais on a fait en sorte de garder cet état d'esprit. Jouer l'Euro c'est fabuleux. Ils ont fait tout ce qu'il fallait, ils ne lâchent rien et c'est ce qui me plaît. Quand on est dans le sport-loisirs, c'est le plaisir et l'amusement. Le sport de haut niveau et la compétition, c'est gagner. Il n'y a rien de plus beau que de gagner et il faut tout faire pour y arriver. Le football n'est pas une science exacte et ça se joue à peu de choses par moments mais quand on a l'impression d'avoir tout donné, on n'a pas de regrets.»

Comment gérer l'attente avant la finale ?

«C'est un moment exceptionnel, privilégié, une chance unique parce qu'il y a un titre au bout. Mais on ne va pas modifier ce qu'on a l'habitude de faire, l'idéal c'est d'arriver le plus décontracté en étant très concentré. C'est différent d'être sur le banc, la plus belle place est sur le terrain. Sur le banc, il y a cette frustration de ne pas participer mais je ne peux plus de toute façon. Mais je le vis bien, je n'ai pas de pression, pas de stress mais de l'adrénaline, ça c'est positif.»

Est-ce que ce sera le jour le plus important de votre carrière ?

«Evidemment que c'est un moment important pour moi. Quand j'ai accepté de devenir sélectionneur, ce n'était pas juste pour faire des matches et participer. Cela aura des conséquences pour la suite et pour les joueurs aussi. Gagner des titres, c'est toujours difficile et avec une équipe nationale c'est encore plus compliqué. Il faut qu'on saisisse cette opportunité sans penser à la suite mais les joueurs ont conscience de ce privilège, de jouer ce titre de champion d'Europe, chez nous à Paris.»

Comment gérer la pression?

«Il y a tellement d'attente depuis deux ans. Ce sera notre 7e match du tournoi mais le contexte est particulier. Je parlerai de cet aspect-là mais il n'y a pas à calculer et à se faire des films dans la tête. Il y a une finale à jouer et je suis persuadé que les joueurs vont la jouer à fond. Mais cette équipe du Portugal a beaucoup de qualités et n'est pas arrivée là par hasard.»

Allez-vous concocter un plan anti-Ronaldo ?

«Personne ne l'a trouvé. C'est un très grand joueur avec une qualité athlétique dans le jeu aérien. Il reste longtemps en l'air, ses carrés de chocolat y sont pour quelque chose. En football, la grosse difficulté c'est de lutter contre la vitesse et dans les airs. Limiter son influence sera quelque chose d'important.» (si/nxp)

Créé: 09.07.2016, 16h06

1er à remporter l'Euro comme joueur et sélectionneur?

Didier Deschamps peut devenir dimanche le premier à remporter l'Euro en tant que joueur titulaire puis en tant que sélectionneur, et ferait mieux que l'Allemand Berti Vogts, qui a réussi le doublé 1972-1996, mais sans jouer une seule minute en 1972.

Deschamps était quant à lui capitaine et élément clé du milieu de terrain de l'équipe de France en 2000 lors du sacre contre l'Italie (2-1 après prolongation et but en or).

Articles en relation

«On avait quelques revanches à prendre»

Euro 2016 Giorgio Chiellini ne partage pas l'avis de Didier Deschamps lequel, avant France - Irlande, assurait que les revanches n'existaient pas en football. Plus...

Hugo Lloris: «On veut finir en apothéose»

Euro 2016 Le capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris, est serein à la veille de disputer la finale de l'Euro contre le Portugal au Stade de France. Plus...

Débordements à Genève après France-Allemagne

Euro 2016 Les célébrations d'après-match ont dégénéré jeudi soir, aux abords de Plainpalais. La police a été la cible d'attaques et de railleries. Plus...

La France rejoint le Portugal en finale

Euro 2016 Les Bleus ont triomphé de l'Allemagne 2-0 au stade Vélodrome à Marseille. Revivez la soirée avec notre direct. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.