La maison de l’écluse et la soucoupe volante

La maison est un poème à elle seule.

La maison est un poème à elle seule. Image: Philippe Dubath

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Je m’approchais hier du Stade de France et j’avais l’impression grise de n’avoir comme compagnons de marche que des voitures, des barrières, du bruit, un monde bien froid en somme, quand j’ai vu sous le pont, là, devant moi, une maison rose où j’aurais bien voulu m’arrêter le temps d’un café. Juste pour connaître son histoire, et entendre parler des bateaux qu’elle a vu passer. Sur le front de cette maison qui ressemble à une personne est écrit «Ve écluse, canal St-Denis». M’est venue en tête, alors, la chanson de Nino Ferrer, «La maison près de la fontaine». Celle-ci, la maison de l’écluse, a résisté, elle n’a pas fait place au supermarché, elle est apparemment vaillante et préservée. Peut-être même utile, encore. Elle est un poème à elle seule, une invitation tendre à en savoir plus sur le canal. Si on regarde derrière elle, c’est le Stade qu’on aperçoit, tel une immense soucoupe volante, et le tableau devient encore plus attachant.

Le stade et la maison rose forment un couple, une association spectaculaire de deux époques différentes mais en l’occurrence esthétiquement complémentaires. Ils se mettent l’un et l’autre en évidence. Ils saluent leurs qualités. Leur beauté respective. L’une souligne la grâce du gigantisme et l’autre la rassurante éternité des constructions anciennes.

«La maison rose et la soucoupe volante», ce serait le titre de la chanson. Un voilier était amarré sur le canal devant la maison rose. Des gens se préparaient au départ, à l’instar des équipes éliminées de l’Euro. Arriver. Partir. Le voilier était danois, si j’en crois le drapeau qui s’alourdissait sous la pluie. Le monsieur m’a fait bonjour. J’ai répondu de la main en pensant «bon voyage».

Puis j’ai continué à marcher vers la soucoupe volante où commençaient à se rassembler des dizaines de milliers de Martiens.

Créé: 28.06.2016, 11h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.