Passer au contenu principal

A 18 ans, Denis Zakaria vit son rêve. Avec de la Suisse dans les idées

Le milieu de terrain genevois est à l'Euro pour apprendre. Comment vit-il cela? Rencontre exclusive.

Denis Zakaria: «Sincèrement, je ne savais pas qu’une telle cohésion pouvait exister autour du maillot suisse. Même sur le banc, c’est comme si j’étais sur le terrain.»
Denis Zakaria: «Sincèrement, je ne savais pas qu’une telle cohésion pouvait exister autour du maillot suisse. Même sur le banc, c’est comme si j’étais sur le terrain.»
KENZO TRIBOUILLARD AFP

Follement impérieuse, sa destinée file à toute allure, lumineuse comme ce sourire permanent qu’il promène généreusement. Il y a deux ans, un ado de 16 ans regardait le Mondial de la Suisse à la télé, dans la joie ou l’agacement, mais toujours dans l’enthousiasme. Pour être talentueux, il avait sans doute un peu plus de foot dans la tête que les gamins de son âge: on mesure mal le sacrifice de ses 16 ans pour s’ouvrir au rêve, à une carrière qui convoque tant d’appelés pour si peu d’élus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.