Passer au contenu principal

Finances publiquesExercice inférieur, mais quand même noir pour Payerne

Au lieu de la perte prévue au budget, les comptes du chef-lieu bouclent sur un bénéfice de 46’254 francs, après la mise en réserve d’un demi-million pour lutter contre les effets du coronavirus.

Malgré une nette diminution de l’imposition sur les personnes morales, Payerne boucle ses comptes 2019 dans le noir.
Malgré une nette diminution de l’imposition sur les personnes morales, Payerne boucle ses comptes 2019 dans le noir.
Jean-Paul Guinnard – A

«Des résultats globaux inférieurs aux années précédentes, mais nettement plus proches du budget, comme le souhaite la commission des finances.» Vice-syndic de la Commune de Payerne, André Bersier a résumé, mercredi, le bilan financier du chef-lieu du district Broye-Vully pour l’année 2019. Sur 46,3 millions de francs de charges, la Commune boucle son année sur un résultat positif de 46’254 francs, après avoir réalisé diverses attributions avant bouclement pour 600’000 francs, dont 500’000 attribués à un fonds d’aide en raison de la crise du coronavirus.

«L’attribution de ce fonds est en discussion avec la commission des finances. Nous souhaitons aider les commerces qui ont dû fermer, mais aussi nos infrastructures telles que la piscine, l’abbatiale ou l’aéropôle», a ajouté l’élu, avant que son collègue Éric Küng, responsable des finances, ne détaille les chiffres présentés.

Alors que le budget 2019 imaginait un excédent de charges de 539’464 francs, celles-ci sont en diminution de 576’000 francs par rapport à ce qui était prévu (1,24%), alors que l’écart favorable aux revenus se monte à 609’644 francs (1,33%). Par rapport au budget, la différence s’élève donc à 1,19 millions de francs. Elle était supérieure à 5 millions en 2017.

Diminution des impôts

Le chapitre fiscal boucle sur une diminution globale de 859’000 francs d’impôts pour Payerne en 2019, par rapport à 2018. Dans les principales variations, l’imposition à la source affiche une progression de 34% (+244’000), mais l’impôt sur les personnes morales diminue de 63,5% (–1,46 million). Le Conseil communal ayant aboli l’impôt sur les successions et donations en ligne directe descendante, ce chapitre boucle à la baisse de 63,7% (–268’000).

Le législatif se prononcera le 2 juillet sur ces chiffres, qui laissent voir une marge d’autofinancement en diminution à 4,1 millions. Payerne a ainsi dû davantage emprunter en 2019, si bien que la dette passe de 39 à 42 millions.