Passer au contenu principal

AutomobileFace à l’essor de Tesla, les marques chinoises contre-attaquent

Malgré les tensions politiques avec les États-Unis, de plus en plus de petits constructeurs chinois tentent leur chance à Wall Street.

«Il y a trop de constructeurs de voitures électriques, qui se disputent un nombre limité de clients»  ( Image d’illustration).
«Il y a trop de constructeurs de voitures électriques, qui se disputent un nombre limité de clients» ( Image d’illustration).
KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Jeudi 30 juillet 2020. La journée s’annonce tendue pour Li Auto. Totalement méconnue en Suisse, cette jeune marque automobile chinoise s’apprête à pénétrer dans l’univers impitoyable de Wall Street. Malgré les tensions toujours vives sur le plan politique entre les États-Unis et la Chine, le constructeur entre au Nasdaq en quête d’argent pour poursuivre son développement. Avec plus d’un milliard de dollars récolté et une action qui a presque doublé de valeur depuis son entrée en Bourse (IPO), l’opération est une totale réussite.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.