Passer au contenu principal

À contre-courant de l’EuropeRentrée distancée mais non masquée en Suède

Le royaume, qui avait choisi de ne pas confiner au printemps, persiste à miser sur la distance sociale. Il semble aujourd’hui épargné par la seconde vague.

Suivant les recommandations des autorités sanitaires, peu de Suédois portent le masque. File d’attente au port de Strandvägen à Stockholm, le 27 juillet 2020.
Suivant les recommandations des autorités sanitaires, peu de Suédois portent le masque. File d’attente au port de Strandvägen à Stockholm, le 27 juillet 2020.
AFP

Assises sur un banc dans le centre de Malmö, Anna, 53 ans, et Gunilla, 76 ans, profitent des dernières chaleurs de l’été. Autour d’elles, personne ne porte le masque. La mère et la fille non plus. «Nous suivons les recommandations, assure Anna. On reste à distance. On ne voit presque personne et on ne prend jamais le bus aux heures de pointe.» Alors le masque? «Nous le mettrons si les autorités sanitaires le recommandent un jour, mais ce n’est toujours pas le cas», répond Gunilla.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.