Une femme blessée dans un incendie à Bâle

SuisseLes pompiers ont évacué huit habitants d'un immeuble en proie à un incendie à Bâle lundi. Une femme a été légèrement blessée.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un immeuble a été la proie des flammes lundi soir à Bâle. La locataire de l'appartement où le feu s'est déclenché a été légèrement blessée.

Constatant un important dégagement de fumée, des riverains ont alerté les secours, précise le Ministère public de Bâle-Ville dans un communiqué. Une fois sur place, les pompiers ont évacué huit habitants avant de maîtriser l'incendie.

Les habitants ont ensuite pu rejoindre leur logement, à l'exception de la locataire de l'appartement d'où le feu est parti. Ce dernier est inhabitable. La femme a en outre été conduite à l'hôpital pour suspicion d'intoxication à la fumée.

La cause du sinistre n'est pas connue pour l'instant. Une enquête a été ouverte. (ats/nxp)

Créé: 21.01.2020, 02h16

Articles en relation

Une maison familiale partiellement brûlée

Jura L'incendie d'une maison d'habitation a été vite maîtrisé, dimanche, à Bourrignon (JU). Plus...

Immeuble évacué à cause d'un incendie

Bienne Un incendie s'est déclaré jeudi soir sur le toit d'un immeuble à Bienne. Les habitants ont été évacués. L'incident n'a fait aucun blessé. Plus...

Incendie à Bienne: un homme en détention

Canton de Berne Un incendie s'était déclaré, en novembre dernier, dans une maison en vieille ville de Bienne. Une personne avait été retrouvée sans vie. L'enquête écarte un problème technique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.