Passer au contenu principal

Tombeau de la reine BertheFermé depuis deux siècles, le sarcophage va s’ouvrir

Pour marquer la fin de l’enquête du «Tombeau de la reine» de l’abbatiale de Payerne, une intervention inédite aura lieu en mai.

En 1818, Rodolphe de Dompierre avait fait installer un imposant tombeau en marbre dans l’église paroissiale, voisine de l’abbatiale.
En 1818, Rodolphe de Dompierre avait fait installer un imposant tombeau en marbre dans l’église paroissiale, voisine de l’abbatiale.
Jean-Christophe Bott/Keystone

«On ne sait pas ce qu’on va y trouver. Peut-être des ossements déplacés depuis la fouille. Du coup, on se prépare à plusieurs scénarios.» Conservatrice de l’abbatiale de Payerne, Anne-Gaëlle Villet se réjouit déjà du jeudi 20 mai. Pour clôturer l’enquête archéologique du «Tombeau de la reine», les archéologues vont ouvrir le tombeau du XIXe siècle de l’église paroissiale. Le colonel Rodolphe de Dompierre, qui avait mené les fouilles dans la plus grande église romane de Suisse, avait choisi cette mise en valeur de la mythique reine Berthe de Souabe, inhumée dans l’édifice en 961.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.