24 heures, l'actualité en direct: politique, sports, people, culture, économie, multimédia
La Une | Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:05

Le Montreux Jazz et l'EPFL font renaître le Casino de ses cendres

TechnologieAu Montreux Jazz, on peut revivre le festival comme à ses début. Et l'écouter, aussi! Bluffant.

Il n'y a ici pas de son, pour des raisons de droits. Mais la reconstitution du Casino d'alors est saisissante.
Vidéo: EPFL/Dirk Schröder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il fut la salle mythique du Montreux Jazz, détruite par le feu durant un concert de Frank Zappa en 1971. Le Casino a alimenté toutes les anecdotes et tous les fantasmes. A l'occasion de sa 48e édition, et dans le cadre de se collaboration avec l'EPFL, le Montreux Jazz Festival présente une reconstitution virtuelle d'un concert dans cet endroit mythique.

Le challenge, à tester tous les jours jusqu'au 19 juillet au Chalet d'en bas (centre des Congrès) est rendu possible par le logiciel d'un chercheur de l'école polytchenique. Celui-ci est parvenu à reconstituer au mieux les conditions d’écoute de la salle, que l’on se situe au bar, dans le public ou… sur scène. «Je travaille sur les aspects physique de l’espace pour développer des modèles de simulation, en fonction de tous les paramètres à disposition: les matériaux de construction et de décor, les dimensions, la qualité et la disposition du matériel audio, la taille du public, etc., détaille Dirk Schröder, qui évoque un «son en 3D» pour décrire son approche de modélisation.

Dans une sorte de cage encerclée de 18 hauts parleurs et munie d'un grand écran, neuf personnes peuvent ainsi s'offrir un voyage à la fois visuel et sonore dans le Casino: pour la première fois, la technologie a «reconstruit» les deux salles qui, réunies, composaient le sanctuaire des premiers concerts montreusiens. Sur la musique «restituée» d'un concert de George Benson ou de Woodkid, on déambule dans le «Sablier», le premier espace, du nom de l’immense sculpture translucide dans laquelle s’écoulait une parafine verdâtre (qui a explosé lors de l’incendie, et encouragé sa propagation). On découvre aussi Le Lido, seconde salle où se tenait la majeure partie du public. On monte sur scène, glissant derrière les musiciens. Bluffant.

Créé: 12.07.2014, 10h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.