«Nous nous délectons à surprendre et à faire plaisir»

Battements de coeurDaniele Finzi Pasca se trouve à l’orée du grand jour, où les acteurs-figurants commenceront à répéter dans les arènes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans l’immense tente de La Veyre où répètent les acteurs-figurants, Daniele Finzi Pasca donne ses instructions depuis une plateforme montée sur des échafaudages.

Non loin de lui, d’immenses structures de poissons de plusieurs mètres sont tantôt désossées, tantôt parées d’un tissu miroitant qui semble donner vie aux créatures: la lumière se reflétant sur la toile argentée engendre des effets visuels de mouvements. «Nous sommes très contents de voir ce que Giovanna (ndlr: Buzzi, conceptrice des costumes pour la Fête des Vignerons 2019) et son équipe ont réussi à créer, sourit Daniele Finzi Pasca. Certains costumes amplifient les mouvements – comme ceux des Maîtres Tailleurs. D’autres tenues paraissent au premier regard représenter quelque chose et changent tout à coup pour autre chose – comme le costume des Effeuilleuses, habit en apparence traditionnel qui laisse apparaître des volants de cancan lorsque la jupe est soulevée.»

«Giovanna et son équipe ont réussi à créer la sensation que chaque costume est unique»

Le directeur artistique de la Fête insiste sur «l’individualité» de chaque création: «Giovanna et son équipe ont réussi à créer la sensation que chaque costume est unique – que ce soit par des détails dans les couleurs ou dans les coupes des habits.» Quid de celui des Étourneaux? «C’est la seule exception à cette idée d’unicité de chaque individu, car, de par la nature même de cette troupe, représentant un vol d’oiseaux, il fallait forcément donner une homogénéité aux costumes.»

Certaines de ces secondes peaux sont «évolutives»: «Les chanteurs des chœurs ne présenteront pas une seule apparence tout au long du spectacle, se réjouit Daniele Finzi Pasca. Ils rajouteront des couches pour que leurs couleurs et motifs racontent également que le spectateur se trouve dans un moment plus hivernal ou en plein été.»

L’illustration ne se trouve pas loin: dans le bureau qui sert de QG aux créateurs, sous la tente de La Veyre, est suspendue à un portemanteau une robe bleu ciel à motifs de papillons des femmes choristes, à laquelle s’ajoute notamment une cape aux magnifiques tons automnaux.

«Jules Verne a inventé le tour du monde en 80 jours. De mon côté, j’ai moins que cela pour imbriquer toutes les parties du spectacle entre elles, un tour de force!»

Le but recherché de ces trouvailles scénographiques n’est pas seulement d’apporter un élément descriptif aux tableaux visuels, mais bien de créer des effets saisissants et inattendus. «Nous nous délectons à surprendre et à faire plaisir», affirme Daniele Finzi Pasca. Qui se trouve à l’orée du grand jour, où les acteurs-figurants commenceront à répéter dans les arènes. «Jules Verne a inventé le tour du monde en 80 jours. De mon côté, j’ai moins que cela pour imbriquer toutes les parties du spectacle entre elles, un tour de force! Nous avons déjà testé le plancher LED et sommes très heureux de voir qu’il réagit dans le bon sens. Mais nous devrons aussi voir si les autres technologies répondent avec autant d’agilité qu’on le pense.»

Daniele Finzi Pasca jubile de ce moment charnière pour les acteurs-figurants: «Lorsque les danseurs découvriront la puissance du chant, et qu’à l’inverse les chœurs verront les chorégraphies, le tout entouré d’images inimaginables, avec tout ce monde costumé et des personnages qui volent et les frôlent, cela produira une forte émotion sur n’importe quel interprète! Ce qui, nous l’espérons, amplifiera la force de la représentation. Ainsi, même si certaines personnes ne comprennent pas encore pourquoi on leur demande d’effectuer certaines choses, j’ai envie de leur dire: «Faites-le et ayez confiance!»

Créé: 20.05.2019, 18h03

Articles en relation

«Je dois veiller à ce que le spectacle ait le bon rythme»

Battements de coeur Daniele Finzi Pasca se préoccupe en ce moment des superpositions entre les chorégraphies des figurants et les autres éléments amenés par la technologie. Plus...

«La musique doit embrasser les gens pour les remplir d’émotion»

Battements de coeur Le point sur le processus de création avec Daniele Finzi Pasca, créateur de la prochaine Fête des Vignerons. Plus...

«La nouveauté est une quête de chaque artiste»

Battements de coeur Le point sur le processus de création avec Daniele Finzi Pasca, créateur de la prochaine Fête des Vignerons. Plus...

Finzi Pasca: «La technologie peut aussi inspirer ma vision artistique»

Battements de coeur Il se dit que le créateur «veut des images fulgurantes» mais ce dernier ménage les surprises. Plus...

«Un plancher en LED, pour rapprocher le jour de la nuit»

Battements de coeur Le point sur le processus de création avec Daniele Finzi Pasca, créateur de la prochaine Fête des Vignerons. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.