Hugo Gargiulo migre avec ses rêves

PortraitDescendant d’immigrés italiens, le scénographe, acteur et auteur uruguayen, est venu en Suisse, au Tessin, par amour et avec la Compagnia Finzi Pasca.

Hugo Gargiulo s'occupe de la scénographie pour la Fête des Vignerons 2019.

Hugo Gargiulo s'occupe de la scénographie pour la Fête des Vignerons 2019. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Comme une marque de reconnaissance des piliers de la Compagnia Finzi Pasca, comme une foi intérieure qui lui appartient mais qu’Hugo Gargiulo ne demande qu’à propager, son regard brille de ce génie de l’onirisme. Il dit aussi l’empathie d’un créateur, heureux d’insuffler et de dessiner cette poésie dans l’espace. Inutile donc de lancer le scénographe de la Fête des Vignerons sur le sujet, son désir de communier vibre! Et depuis le temps – l’artiste a 52 ans et à peine moins d’années sur scène et dans les laboratoires de la création – cette aspiration semble même avoir gagné un peu de la lutte contre une certaine timidité.


Notre dossier spécial consacré à la Fête des Vignerons


La liste des réalisations de l’Uruguayen vient en appui, confirmant une autre volonté, celle d’une polyvalence qui fonde, essentielle comme elle élève, énergisante. Il y a d’abord eu l’envie de bâtir. Pour de vrai! L’étudiant pense alors «architecture» sans se refuser l’opportunité parallèle de se construire à chaque fois différent sur les scènes du Théâtre pour enfant. Autant d’êtres et de vies que très vite Hugo Gargiulo va aussi imaginer, mettre en scène et entourer d’un monde tangible où évoluer. Le savoir devient multiple, il profite à Corteo pour le Cirque du Soleil, aux JO de Turin, à Nebbia, à Aïda au Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg, à La Verità, aux JO de Sotchi, à Bianco su Bianco, à Per Te.

Les contextes changent, le sillon demeure, tracé dans le monde des rêves et enrichissant l’histoire d’un long compagnonnage avec celle qui est devenue son épouse, la compositrice et chorégraphe Maria Bonzanigo et Daniele Finzi Pasca. Reste un vertige, un seul… Il prend au moment d’envisager l’avenir par rapport à tout ce qui a déjà été accompli. «C’était super, inouï même. Parfois, on se dit qu’il faut être inconscient pour se lancer dans certains projets mais surtout il faut poursuivre et conforter cet esprit notamment à travers la réussite de la Fête des Vignerons. Quelle responsabilité! On le sent, elle cristallise tellement d’attentes et de récits personnels. Impossible de ne pas voir cette flamme s’allumer chez ceux qui l’ont vécue ou espèrent la vivre en 2019. Il y a aussi ce rythme très particulier qui défie les habitudes et en fait un événement hors du commun.»

«Mon grand-père et mon père étaient encaveurs et lorsque j’étais enfant, c’est moi que l’on chargeait de nettoyer l’intérieur des tonneaux»

Hugo Gargiulo n’y a peut-être jamais assisté, par contre, il partage déjà un peu de son ADN: son histoire à lui aussi s’est façonnée avec la terre, ses leçons d’humilité et ses rythmes. «Je viens d’une famille italienne arrivée en Uruguay avec l’amour du vin, ce rituel, ce trait d’union entre les gens. Mon grand-père et mon père étaient encaveurs et lorsque j’étais enfant, c’est moi que l’on chargeait de nettoyer l’intérieur des tonneaux.»

Les vacances y ont passé! Comme l’opportunité de partager l’insouciance d’autres enfants. «Disons que j’ai eu un parcours plus intérieur, ce qui n’exclut pas le temps du jeu. Il fallait juste trouver le moyen de s’amuser en travaillant et… finalement, c’est ce que je fais aussi aujourd’hui.» Multiplié par diverses énergies créatrices comme l’écriture, ce retour à la plénitude des moments à soi, ce recentrage sur les mots, sur une langue maternelle. Les nouvelles technologies le fascinent, oui, mais Hugo Gargiulo ose leur opposer la nostalgie du temps où l’hyperconnectivité ne nous faisait pas «perdre leur capacité d’être en connexion avec nous-mêmes».

L'attrait de l'éphémère
Il y a aussi – et bien sûr – cet art de la scène découvert si autre, si bouleversant avec Daniele Finzi Pasca. Il y a encore la scénographie conjuguant ses amours d’architecte, le rationalisme du Bauhaus d’un côté, le rapport organique à la matière de l’autre. «J’aime autant réaliser quelque chose que savoir son côté éphémère, exactement ce qui va se passer avec les arènes de la Fête. Avec Matteo Verlicchi – mon assistant et bras armé de technologies, moi je travaille encore à la main – nous avons réinterprété la proposition de Jean Rabasse (ndlr: premier concepteur) pour rendre ces arènes réalisables. En augmentant leur capacité, nous avons réussi à créer les espaces nécessaires au déroulement d’un spectacle dynamique afin de donner du souffle et la liberté à l’émotion.»

Des vies. Des rêves. Parfois, en arpenteur de sommets alpins comme de cultures du monde, Hugo Gargiulo se dit que «ça serait bien de renaître». Mais, réflexion faite, il se dit aussi que son existence migratoire lui a déjà offert plusieurs… vies. (24 heures)

Créé: 19.01.2018, 16h58

Articles en relation

Les arènes, un corps, un cœur

Construction Pour chaque édition de la Fête des Vignerons depuis 1797, le bâti relève d’un défi. Plus...

Une arène digne des jeux du cirque pour la Fête des Vignerons

Vevey La scène a été dévoilée mercredi. Le dispositif permettra fluidité et surprises, propres à la poésie de Daniele Finzi Pasca. Plus...

Daniele Finzi Pasca: «Un moment crucial de décisions»

Fête des vignerons Le directeur artistique de la célébration de 2019 nous livrera à intervalles réguliers ses impressions Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...