Les gymnastes de la Riviera s’unissent pour se surpasser

Fête des VigneronsSélectionnés récemment, près de 250 athlètes des sociétés locales voltigeront ensemble aux côtés des acteurs-figurants.

Plus haut, plus fort, les gymnastes sont prêts à tout pour démontrer et exercer leur talent en 2019.

Plus haut, plus fort, les gymnastes sont prêts à tout pour démontrer et exercer leur talent en 2019. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«C’est l’occasion de nous dépasser et de découvrir de nouvelles sensations», explique Jeff (27 ans), gymnaste aux Jeunes-Patriotes de Vevey. Près de 250 athlètes des sociétés de gymnastique de la Riviera ont été sélectionnés pour prendre part à la Fête des Vignerons. «Nous avons eu près de 300 candidatures, explique Véronique Deppen, responsable des acteurs-figurants spécialisés en gymnastique ou en danse. La perspective d’évoluer devant des milliers de spectateurs les a vraiment motivés.»

C’est en partie grâce à cette dernière que la gymnastique, absente lors de la célébration de 1999, fera son grand retour en 2019. «Avec le goût pour ce sport du créateur et metteur en scène Daniele Finzi Pasca, c’était couru d’avance», sourit-elle.

Le goût du spectacle
Au vu du niveau élevé des athlètes candidats, la sélection effectuée par un jury de six personnes a pris l’allure d’une répartition en deux groupes, l’un dédié aux acrobaties gymniques, l’autre plus chorégraphique. «Je trouve génial que l’on donne l’opportunité à nos jeunes d’exprimer leur talent», se réjouit Valérie Rajaonarivo, présidente de la FSG Vevey Jeunes-Patriotes. «Et c’est d’autant plus heureux que les gymnastes veveysans sont réputés pour avoir le goût du spectacle, ajoute Alain Rufatti, président de Vevey-Ancienne. Cela nous vaut d’ailleurs parfois d’être invités pour des productions bien au-delà des frontières communales.»

Avec les athlètes de la FSG Montreux, davantage axés sur la compétition, ceux de Blonay ou encore de Chardonne-Jongny, tout le monde gymnique de la Riviera s’est donc uni pour se surpasser sur la place du Marché de Vevey en 2019. Les répétitions seront lancées en janvier, mais l’émulation est déjà bien réelle au sein des sociétés. «Le fait de pouvoir prendre part à une production d’une telle ampleur est rare et très motivant», commente Ophélie (14 ans/Vevey Jeunes-Patriotes). La réunion des sociétés de gymnastique autour de ce grand projet commun suscite également un intérêt marqué: «On va pouvoir réaliser un même show et vivre la Fête ensemble», se réjouissent Tania (22 ans/Vevey-Ancienne) et Élodie (18 ans/FSG Montreux).

Des gymnastes avaient été intégrés à la Fête des Vignerons de 1977. Ils avaient alors été appelés à simuler une moissonneuse-batteuse (voir la vidéo ci-dessus). Mais, pour l’heure, la production qui leur est réservée est gardée secrète. Elle ne devrait pas être de moindre envergure. Amélie (14 ans/Jeunes-Patriotes) est prête à tout.

«En gymnastique, il faut oser et savoir se lancer des défis.» Jeff, son camarade de société, ne dit pas le contraire: «Avec des charges d’entraînement de 10 à 12 heures par semaine, la gymnastique nous pousse à nous dépasser. Moi, je suis très motivé par notre participation à la FeVi 2019. Car ce sera la dernière pour moi. Comme gymnaste.»


Notre dossier spécial consacré à la Fête des Vignerons


(24 heures)

Créé: 03.09.2018, 10h44

(Image: CHANTAL DERVEY)

Articles en relation

Les premiers costumes ont défilé, que la Fête commence

Création Deuxième étape après la présentation de quelques croquis l’été dernier, 27 prototypes ont été soumis à l’aval de quelques privilégiés. Ils seront dévoilés publiquement une fois tous les détails arrêtés. Plus...

Etre figurant par-delà le temps

Dans le vif L’enthousiasme guide les 5000 inscrits, qui ont souvent vécu plus d’une Fête des Vignerons, entourés de plusieurs générations de leur famille. Plus...

Longtemps, il n’y a eu que des figurants

L'histoire A la fin du XVIIIe siècle, seuls des musiciens étaient payés. Les professionnels apparaissent dans les rôles de grands prêtres et prêtresses pour chanter les grands airs dès 1851. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...