«Un plancher en LED, pour rapprocher le jour de la nuit»

Battements de coeurLe point sur le processus de création avec Daniele Finzi Pasca, créateur de la prochaine Fête des Vignerons.

Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À moins d’une année de la Fête des Vignerons 2019, le concepteur artistique et metteur en scène Daniele Finzi Pasca a l’air préoccupé. Au contraire, il nuance: «Je ne suis pas inquiet, je suis en alerte. C’est mon travail, comme un timonier, d’être attentif à développer des stratégies pour le cas où les vents tourneraient. Dans le cas du Titanic, l’iceberg aurait dû être prévu. La construction du stade de Sotchi (ndlr: où il a conçu la cérémonie de clôture des Jeux olympiques) avait des mois de retard. Cela nous a coûté un effort monstrueux pour réussir malgré tout.»

Le compte à rebours s’est considérablement accéléré: «Je me revois avec Julie (ndlr: sa compagne décédée depuis) en train de contempler la place du Marché depuis le toit de la Grenette. C’était il y a sept ans. Les années passées jusqu’à présent à prendre des décisions ne reviendront pas et je dois être très attentif à ne rien perdre du temps qu’il nous reste.»

«Les perceptions sonores et visuelles seront très immersives, avec une vue en plongée, même pour les spectateurs se trouvant tout en haut des gradins»

Lui qui a demandé aux acteurs-figurants, réunis à l’occasion de l’ouverture de la billetterie pour la Fête 2019, de «mentir» pour garder une part de mystère sur le spectacle, peut-il tout de même lever un voile, et ce sans boniment, sur certains aspects? «Actuellement, la seule chose que je peux dire est que nous venons de réussir à rapprocher, grâce aux découvertes récentes, le jour de la nuit.» Une importance cruciale, pour celui qui habille généralement de lumière ses tableaux poétiques et féeriques. «Ne proposer que des représentations nocturnes n’est pas possible, car il faut penser aux spectateurs qui viennent de loin et veulent rentrer, ainsi qu’aux personnes âgées par exemple. Et aussi parce que dans cette région du monde et à cette époque de l’année, la pluie tombe plus souvent le soir. Notre façon de contourner la différence entre les représentations diurnes et nocturnes sera notamment de mettre en place un plancher de LED. Comme une grande surface TV sur le sol des arènes.»

L’effet recherché, de «baigner les spectateurs dans différents environnements», a déjà été confirmé par des tests en réalité virtuelle. «Les perceptions sonores et visuelles seront très immersives, avec une vue en plongée, même pour les spectateurs se trouvant tout en haut des gradins. Avec pour effet que personne ne se sentira éloigné de l’action. Cette immersion permettra de superposer plusieurs éléments dans un dialogue entre les images, les costumes, les chants et les textes dits; chacun racontant des aspects différents d’un même thème, pour faire entrer les spectateurs dans une ambiance proche du rêve.»

Autre préoccupation actuelle du créateur, tous les acteurs-figurants sont censés être connus. En réalité, il en manque une: une petite fille, appelée à tenir le fil narratif de l’histoire. Depuis la disparition de sa compagne, avec qui Daniele Finzi Pasca a conçu le spectacle de la Fête des Vignerons, l’idée a germé que cette petite fille s’appellerait Julie, en hommage à la défunte. «C’est devenu beau d’imaginer que le personnage principal aurait son nom.»

Pas de casting pour dénicher ce petit diamant, qui idéalement ne devrait pas avoir plus de 8 ans: «Je n’aime pas faire subir ces épreuves à des enfants, car ceux qui ne seront pas pris seront forcément déçus. Or la Fête des Vignerons est un événement où on ne peut dire non à personne. Donc je préfère les espionner.» Un exemple: «Je regardais une petite, l’autre jour, dans le train. J’ai dit à Estelle (ndlr: son assistante): c’est ce type de figure qu’il nous faut.»


Notre dossier spécial consacré à la Fête des Vignerons

Créé: 12.10.2018, 17h02

Articles en relation

Finzi Pasca: «La technologie peut aussi inspirer ma vision artistique»

Battements de coeur Il se dit que le créateur «veut des images fulgurantes» mais ce dernier ménage les surprises. Plus...

À 23 ans, elle incarne la mémoire de 2019

Interview Des liens à Lavaux comme à Lugano, Estelle Bersier assure la continuité entre la Fête des Vignerons et Daniele Finzi Pasca en même temps qu’elle vit un rêve éveillé. Plus...

Daniele Finzi Pasca a perdu son alter ego réaliste

Carnet noir Julie Hamelin Finzi, l’épouse du concepteur de la Fête des Vignerons 2019, est décédée après une dure lutte contre la maladie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.