«Cette fête a un sens car elle appartient à notre ADN»

Moi figurantChoriste au sein du chœur de la Fête des Vignerons, Nicolas Gyger est fier de «présenter ces chants, qui racontent la Fête».

Image: Facebook/ Nicolas Gyger

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Une chance exceptionnelle!» Choriste au sein du chœur de la Fête, Nicolas Gyger est reconnaissant de participer à cet «événement hors norme, qui n’est pas inscrit à l’Unesco pour rien!» Tradition pluriséculaire qu’il a chevillée au corps: «Je suis fondamentalement de la Riviera. Cette Fête a un sens car elle appartient à notre ADN: je côtoie ces vignerons, je navigue face au vignoble.»

La conviction qu’il serait de l’aventure 2019, Nicolas Gyger l’a acquise il y a longtemps. «En 1999, dans la commission Ville en Fête, j’ai organisé des animations pour la population hors du spectacle. Il était évident pour moi que je participerais à la suivante, forcément comme choriste, puisque je chante depuis trente ans.» Celui qui côtoie des artistes dans son métier (d’adjoint à la cheffe de la Culture du canton de Vaud) précise: «Nous sommes des non-professionnels. Néanmoins le niveau sera très bon car chacun se donne les moyens d’y arriver.» Cela passe par un engagement sans faille. «Nous répétons assidûment pour connaître par cœur cette magnifique musique, très évocatrice, d’une écriture riche nécessitant un travail de fond. C’est une fierté de présenter ces chants, qui racontent la Fête.»

Un rôle plein d’émotion: «Les quelques fois où nous, les 500 choristes, avons chanté ensemble, nos poils se sont dressés sur nos bras. Entonner dans l’arène des chants à ce point porteurs d’un patrimoine sera époustouflant.» La crainte d’en perdre la voix? «Il m’est déjà arrivé d’être pris par l’émotion en chantant un Requiem et de passer en play-back pendant deux minutes. C’est beau. C’est aussi cette vibration qui fera la Fête. Je crois qu’en vivant cette émotion, nous parviendrons à la faire passer aux spectateurs. Une communion entre 5500 figurants et le public, autour du terroir.»


Notre dossier spécial consacré à la Fête des Vignerons

Créé: 21.02.2019, 23h28

Articles en relation

«J’ai compris que je faisais partie de quelque chose de grandiose»

Moi figurante La Veveysanne de 28 ans Fanny Zonca participe pour la deuxième fois à la Fête des Vignerons. Plus...

Michel Pelot, et de quatre comme figurant!

Moi figurant L'habitant de Montreux mais Veveysan de coeur fait partie d'un cercle très serré: il vivra sa quatrième manifestation en costume. Plus...

Mélanie Ansermot Jacot

Moi figurante A 36 ans, la jeune femme de Jongny fait partie des plus de 5000 acteurs-figurants qui se sont inscrits pour la Fête. Plus...

Véronique Deppen sera l'une des Cent-Suissesses

Fête des Vignerons La Veveysanne s'est trouvé un rôle taillé sur mesure. Portrait. Plus...

Luca et Jonathan Grimm

Nous figurants A 5 et 3 ans, les deux frères de Chexbres font partie des mini-acteurs-figurants parmi les 5000 qui se sont inscrits pour la Fête. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...