Passer au contenu principal

L’invitéFévrier sans supermarché, cette année plus que jamais

«Une démarche essentielle pour tous les petits commerces qui souffrent.»

Diversité en danger

6 commentaires
    andrel

    Mais on le relève tous et toutes ! Mai pourquoi la politique ne ferme pas les grandes surfaces pour de bon pour laisser le centre ville aux petites boutiques ?