Passer au contenu principal

Sur les traces du «Rubbiatron»Fortune faite, il repart à la poursuite de la centrale atomique idéale

Stefano Buono, a vendu AAA, son labo de radio-médecine, 4 milliards à Novartis en 2018. Il exhume un projet démesuré: la centrale nucléaire propre conçue avec l’ex patron du CERN il y a vingt-cinq ans.

Stefano Buono en confinement volontaire, à bord du catamaran d’où il gère ses affaires durant son tour du monde
Stefano Buono en confinement volontaire, à bord du catamaran d’où il gère ses affaires durant son tour du monde
Stefano Buono

Deux ans après avoir revendu pour 4 milliards de francs un labo de médecine nucléaire installé dans une zone industrielle de Saint-Genis Pouilly – dont même le nom, AAA pour Advanced Accelerator Applications, semblait transparent – Stefano Buono a disparu des écrans radars. Sans se soucier des banquiers privés genevois prêts à s’occuper des 200 millions tirés de la vente de ses parts.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.