Au Châtelard, on a le goût du traditionnel revisité à la sauce maison

Le coup de fourchetteDans une maison du XVIIIe de Corsier-sur-Vevey, Christophe Dupraz, depuis avril 2016, a le souci d'apporter sa touche à ses mets de brasserie.

Christophe Dupraz a repris le café du Châtelard en 2016.

Christophe Dupraz a repris le café du Châtelard en 2016. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Café du Châtelard, c’est d’abord les pavés jusqu’à la porte d’entrée, puis la vieille pierre de cette demeure datant de 1763, à cheval entre Vevey et Corsier (mais située sur la se­conde), ancien fenil du château du même nom. Un cadre villageois d’antan, séduisant, idéal pour un menu de brasserie.

A l’intérieur, les pièces tout en poutres et bas de plafond laissent à découvrir un mobilier cosy à l’ancienne et aux teintes sombres, égayé par des pans de couleur vive et des touches plus contemporaines (voir notamment les lampes de plafond à base de toques de cuisinier et les murales en forme de bouteilles de chasselas).

Le patron-cuistot-diététicien fribourgeois Christophe Dupraz, qui a repris les lieux en avril 2016, a voulu cet alliage de tradition et de modernité que l’on ressent dans sa carte de plats du cru (fondue, papet vaudois, entrecôte de bœuf, poisson du jour) auxquels il a su apporter sa touche personnelle (on citera le sandre aux orties ou l’utilisation de légumes colorés et rarement conventionnels).

Crowdfunding intéressant

En entrée, le tartare de cerf au couteau (période de chasse oblige) présage d’un repas ordré et soigné. En vis-à-vis, on opte pour la richesse et la fraîcheur d’une salade campagnarde (lardons, gruyère, croûtons et œuf dur). Le pavé de bœuf du Châtelard mijoté sauce grand-mère est la très belle surprise de la soirée, tout en tendresse et en chaleur épicée. Rien à redire sur l’entrecôte de bœuf. La carte des desserts est principalement glacée, avec quelques jolies surprises comme la pannacotta aux châtaignes et vermicelles. Celle des vins est essentiellement locale et vaudoise. Service prévenant.

A noter, d’étonnantes offres de crowdfunding: pour un apport entre 99 et 300 fr., le contributeur obtient le droit de déguster, à l’œil et durant un an, un plat du jour par mois, un apéro par jour, un plat du jour pour deux par mois, un apéro gratuit par jour pour deux (avec certaines limites de jours et d’heure toutefois).

Créé: 27.10.2017, 11h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.