Passer au contenu principal

Hockey sur glaceFust: «Ce derby, c’est déjà comme un match de play-off»

L’entraîneur-adjoint de Lausanne HC s’attend à un nouvel affrontement très serré entre son équipe et Ge/Servette, ce mercredi soir aux Vernets.

John Fust est prêt pour ce troisième affrontement de la saison entre ses Lions et les Aigles,.
John Fust est prêt pour ce troisième affrontement de la saison entre ses Lions et les Aigles,.
ERIC LAFARGUE

Vous avez dit bête noire? Lausanne HC, qui n’a plus battu les Aigles depuis le 30 janvier 2020, reste depuis deux ans sur une série négative de 10 revers en 11 confrontations face à Ge/Servette. Alors que les deux premiers derbies lémaniques de la saison ont tourné en faveur de Ge/Servette - que ce soit en Coupe aux Vernets (1-0 après les tirs au but) ou à Malley en championnat (2-3) - les deux formations se retrouvent ce mercredi à Genève pour le troisième acte. Avec enfin une victoire des Lions? Coach adjoint du LHC, John Fust est convaincu que les Vaudois ont tous dans leurs mains et sous leurs patins pour vaincre le signe indien. Le point avec le Canadien.

Après votre courte défaite à Fribourg (3-2), où le match aurait très bien pu tourner de votre côté, comment cela se présente pour votre équipe avant ce nouveau derby?

On est excité de jouer ce derby, car les deux matches précédents, y compris la Coupe, étaient des parties très serrées et équilibrées avec du très bon hockey. On est tous conscients que Genève est une équipe très forte qui figure parmi les quatre meilleures du championnat. On doit être prêts pour ce challenge, pour aller prendre des points dans ce derby.

Comme ce fut le cas lors des deux dernières confrontations, on va retrouver les deux meilleures défenses sur la glace et deux formations très complètes et équilibrées: selon vous, ce troisième rendez-vous va se jouer à quel niveau?

Je pense que si on regarde les statistiques entre les deux équipes, c’est déjà comme un match de play-off. La différence lorsque c’est aussi serré que ça, se fera donc dans les situations spéciales et avec les gardiens. Genève est très solide défensivement, on le sait, et nous une équipe capable de venir comme Genève à quatre lignes. Ce sont des petits détails qui feront tourner le match d’un côté ou de l’autre.

Ge/Servette, qui sort de quarantaine, reste sur un match compliqué face à Bienne (2-4). Selon vous, cela pourrait-il être un petit avantage pour vous en prenant d’emblée votre adversaire à la gorge?

‹‹Je m’attends donc à un adversaire qui aura beaucoup d’émotions et d’envies. Ce derby c’est aussi une question d’honneur et de fierté.››

John Fust, entraîneur adjoint de Lausanne HC

C’est difficile à juger le niveau d’une équipe quand on sort de quarantaine, surtout si elle est adaptée. Je pense surtout que cela se jouera sur les émotions. même sans fans. On veut tous la même chose: jouer et retourner à une vie normale. Quand on est privé de match, qu’on est bloqué à la maison, on apprécie un peu plus ce qu’on avait avant. Je m’attends donc à un adversaire qui aura beaucoup d’émotions et d’envies. Comme nous sommes sur la route, il s’agira d’être prêt pour un effort maximal.

Un derby sans public, c’est aussi un match différent pour un coach?

On a tous envie de rencontres à guichets fermés et on est tous d’accord pour dire que les fans nous manquent. Mais on a pu constater lors des deux derniers affrontements qu’il y avait malgré tout des émotions. Il y avait de la fierté sur la glace entre deux équipes qui se battent pour être la meilleure romande. C’est un plaisir de voir Genève et Lausanne dans le haut de tableau. C’est donc surtout une question d’honneur et de fierté ce derby.

Avez-vous déjà choisi le gardien qui défendra votre cage et quel sera le cinquième étranger en tribune?

Non, ce n’est seulement ce mercredi matin après le dernier entraînement que nous prendront ces décisions. La seule chose que je peux vous dire c’est que le cinquième étranger sera un attaquant. Et qu’à l’exception de Guillaume Maillard, nous n’avons pas d’autres blessés.