Passer au contenu principal

Le roi de la pâtisserieGaston Lenôtre adoucit les gourmands depuis cent ans

Pour le centenaire du chef, sa fille réédite son célèbre livre de pâtisserie, must de douceur. On en a tiré deux recettes.

Gaston et Colette Lenôtre dans leur Pré Catelan. Aujourd’hui, plus d’une cinquantaine d’adresses dans le monde portent leur nom de famille.
Gaston et Colette Lenôtre dans leur Pré Catelan. Aujourd’hui, plus d’une cinquantaine d’adresses dans le monde portent leur nom de famille.
DR/EDITIONS FLAMMARION

Autant qu’un Bocuse ou un Robuchon, il a marqué de son empreinte la gastronomie française. Gaston Lenôtre, né il y a un siècle, fils d’un couple de cuisiniers normands, et mort en 2009, a fondé une vaste entreprise de pâtisserie, puis de traiteur et enfin de restaurateurs. Celui qui disait «la pâtisserie, on ne la fait pas pour nourrir les gens mais pour leur offrir de la douceur à partager» avait ouvert une boutique juste après la guerre dans l’Eure avant d’investir Paris en 1957.

Il innove, crée ou recrée des classiques, tout en légèreté. Sa fille Sylvie se rappelle autant des shows aux États-Unis où il présentait sa meringue à l’italienne que des émissions TV qui l’ont fait connaître. Car Lenôtre, c’est une famille où chacun fait sa part. Sylvie, elle, c’était la transcription des recettes pour les livres, comme son premier recueil de pâtisserie paru en 1977, qu’on réédite aujourd’hui dans une version actualisée par la Maison Lenôtre. Un must pour les amateurs de douceurs, des plus simples aux plus sophistiquées.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.