Passer au contenu principal

MobilitéGenève rêve de voies réservées sur son autoroute élargie

Les pistes ajoutées profiteraient aux seuls transports publics et au covoiturage, souhaite le Canton. Une étude est lancée.

L’autoroute est saturée. Son pont sur le Rhône voit défiler 75’000 voitures par jour.
L’autoroute est saturée. Son pont sur le Rhône voit défiler 75’000 voitures par jour.
Lucien Fortunati

On en parle depuis des années: la saturation du contournement autoroutier genevois rend incontournable un élargissement de cet axe. Une nécessité reconnue par Berne, toute-puissante en matière autoroutière, et dont le financement est même acquis pour le tronçon entre le Vengeron et l’aéroport. La mise à deux fois trois voies de la totalité de l’A1 entre Nyon et Perly n’est toutefois pas imminente et un scénario original peut encore être discuté.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.