En France, on ne badine pas avec le disque de parking suisse

Grand GenèveUn automobiliste a pris une amende de 17 euros à Gaillard (F) pour ne pas avoir utilisé le disque européen.

Le disque de parking français qui est aussi le disque européen et le disque suisse.

Le disque de parking français qui est aussi le disque européen et le disque suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un habitant de France voisine n'a pas avalé les 17 euros qu'un agent de Gaillard lui a infligés cet été parce qu'il avait déposé sur son pare-brise un disque de parking suisse et non le réglementaire disque français. L'affaire s'est passée à 100 mètres de la douane de Moillesulaz, dans la zone bleue peinte le long de la rue de Moillesulaz.

«Il faut savoir, raconte notre témoin verbalisé, que le disque genevois se découpe en tranches d’une demi-heure alors que le disque français se découpe de 10 minutes en 10 minutes. De ce fait si vous arrivez à 10h40 et que vous placez votre disque suisse sur 11h (logiquement le trait suivant votre heure d’arrivée) vous serez traité en contrevenant, car pour l’agent français vous avez reporté votre heure d’arrivée!»

La Suisse n'adoptera pas le disque européen

En Suisse, c'est l'article 48 de l'ordonnance sur la circulation routière qui fixe en détail la nature du disque, quand et comment il faut l'apposer . La loi précise que l'on doit placer le curseur à l'heure ou à la demi-heure qui suit l'arrivée. Le modèle conforme est reproduit à l'annexe 3 du règlement. La France, en revanche, applique le disque de stationnement européen qui oblige l’automobiliste à noter l'heure exacte d'arrivée.

La Suisse va-t-elle s'aligner et adopter le disque de stationnement européen. La question posée au porte-parole de l'Office fédéral des routes déclenche tout d'abord un grand éclat de rire. «Mon bon Monsieur, vous savez sans doute que la Suisse n'est pas membre de l'Union européenne. Le disque de stationnement est la moindre des différences en matière de signalisation routière, celle des couleurs des panneaux des routes et des autoroutes est bien plus importante.» La réponse officielle est donc «non, la Suisse ne prévoit pas de s'aligner sur l'Europe».

L'automobiliste de Gaillard reste amer

L'automobiliste n'a pas tenté de faire sauter son amende. «Je n’ai pas contesté l’amende car, selon la réglementation française, je suis bien évidemment dans mon tort sans le savoir; par ailleurs les réclamations se font à Rennes, vous voyez un peu l’appréciation vue de la Bretagne! »

Il a voulu alerter la mairie de Gaillard afin que les panneaux indiquent clairement l'obligation d’apposer un disque français gradué toutes les 10 minutes. En vain. Le règlement, c'est le règlement.

«Je trouve la pilule un peu amère sur le principe, conclut l'automobiliste, ce d’autant plus que je ne dois pas être le premier verbalisé. De surcroît mon disque suisse m’avait été remis à Genève par les agents du service du stationnement Genevois!»

Le voilà averti et nous aussi.

Créé: 27.09.2016, 13h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.