Le Grand Théâtre sous audit financier

GenèveLa Cour des comptes lance un audit sur le Grand Théâtre de Genève. Un récent rapport sur les frais professionnels avait révélé un fonctionnement trop complexe.

La procédure d'évaluation de la gouvernance financière du Grand Théâtre de Genève prendra plusieurs mois.

La procédure d'évaluation de la gouvernance financière du Grand Théâtre de Genève prendra plusieurs mois. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Cour des comptes va mener un audit financier sur le Grand Théâtre à Genève. Un rapport récent avait notamment ciblé des lacunes sur les frais professionnels de l'institution culturelle.

La Cour des comptes veut se pencher sur la gouvernance financière, a affirmé samedi à Keystone-ATS son président François Paychère, confirmant une information de la Tribune de Genève. «Cette procédure va prendre plusieurs mois», dit-il.

Un rapport sur les frais professionnels au Grand Théâtre de Genève, demandé par l'ancienne direction, n'avait détecté aucune fraude, irrégularité ou abus. Mais le système est complexe et trop nébuleux, avait déclaré début novembre le nouveau directeur de l'institution Aviel Cahn.

Plusieurs polémiques

Cette affaire ne constitue pas la seule polémique récente liée à l'institution. Le système anti-incendie s'était notamment déclenché sans raison à deux reprises en octobre.

Auparavant, les travaux de rénovation sur plusieurs années avaient provoqué un surcoût qui avait demandé une enveloppe supplémentaire de la municipalité. L'institution avait alors déjà été égratignée dans un rapport du Contrôle des finances.

Les finances restent problématiques puisque, doté d'un budget de 60 millions de francs, le Grand Théâtre souhaite une nouvelle rallonge de 3,2 millions de francs de la Ville de Genève. (ats/nxp)

Créé: 30.11.2019, 12h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.