Le nouveau patron veut réorganiser la prison

Champ-DollonLe nouveau directeur de Champ-Dollon veut abandonner l'idée de gardiens polyvalents au profit de spécialistes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La prison de Champ-Dollon (GE) est à l'aube de grands changements dans son organisation. Le nouveau directeur de l'établissement pénitentiaire Martin von Muralt veut abandonner l'idée de gardiens polyvalents au profit de spécialistes.

La prison sera organisée en trois domaines d'activité, a expliqué vendredi M. von Muralt, dans une interview accordée au «Temps». Une unité sera spécialisée dans les interventions en milieu carcéral. Les agents qui y seront affectés traiteront des urgences avec possible usage de la contrainte.

La polyvalence des gardiens en question

Un deuxième groupe de surveillants sera cantonné aux étages. Ce personnel aura «un rôle plus social». Il sera en contact plus régulier avec les détenus et pourra ainsi fournir de précieuses informations. Le troisième domaine sera celui qui touche au parcours carcéral, avec au bout un projet de vie.

Pour le nouveau directeur de Champ-Dollon, le modèle de la polyvalence des gardiens, en place depuis quarante ans, «semble moins adapté pour faire face aux attentes de demain». Un agent peut ainsi avoir «jusqu'à sept chefs différents par mois en fonction de son tournus».

«Les enjeux liés à la réinsertion nous obligent à prendre le virage de la spécialisation», a estimé M. von Muralt, qui, avant de prendre la tête de Champ-Dollon, commandait la police de la région de Morges (VD). La faisabilité du projet sera évaluée en fin d'année. Si les conditions ne sont pas remplies, sa mise en oeuvre sera repoussée. (ats/nxp)

Créé: 24.01.2020, 10h03

Articles en relation

L'absentéisme plombe la prison de Champ-Dollon

Canton de Genève Un grand nombre de gardiens se fait porter pâle depuis l'introduction d'une réforme en mars 2017. L'incompréhension est totale avec le Département de la sécurité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.