Les HUG ont leur Centre du cancer du poumon

Canton de GenèveL'objectif du nouveau Centre du cancer du poumon est d'offrir une prise en charge personnalisée. Il permettra de réduire les délais de prise en charge jusqu'à moins de 72 heures.

Avec 4200 nouveaux cas par an et 3200 morts annuels, le cancer du poumon est la première cause de décès par cancer en Suisse.

Avec 4200 nouveaux cas par an et 3200 morts annuels, le cancer du poumon est la première cause de décès par cancer en Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ouvrent un Centre du cancer du poumon. Inauguré jeudi, ce centre offrira aux patients une prise en charge multidisciplinaire dans des délais restreints, grâce à la réunion de nombreuses spécialités médicales.

L'objectif du nouveau Centre du cancer du poumon, dirigé par la professeure Paola Gasche, médecin-cheffe du service de pneumologie, est d'offrir une prise en charge personnalisée, ont indiqué mercredi les HUG. Les cas des patients seront examinés de manière collégiale par un ensemble de médecins: oncologue, pneumologue, radiologue, radio-oncologue, chirurgien thoracique, nucléariste et pathologue.

Le Tumor board - le colloque multidisciplinaire hebdomadaire - assurera aux patients un avis d'expert validé par les responsables de toutes les spécialités concernées. Cette organisation permettra de réduire les délais de prise en charge jusqu'à moins de 72 heures entre le premier contact et la mise en place du traitement. Le centre coordonnera les examens, les soins et le suivi.

Tabagisme en cause

Avec 4200 nouveaux cas par an et 3200 morts annuels, le cancer du poumon est la première cause de décès par cancer en Suisse. S'il touche plus les hommes (61%) que les femmes (39%), la mortalité due à cette maladie a chuté pour les premiers depuis 1980, alors qu'elle a fortement augmenté chez les femmes en lien avec la hausse du tabagisme, principale cause de la maladie.

Le cancer du poumon est souvent diagnostiqué trop tard: seuls 20% d'entre eux sont découverts à un stade curable. De grands progrès ont toutefois été réalisés en matière de traitements, notamment avec les thérapies dites ciblées ou encore l'immunothérapie. (ats/nxp)

Créé: 23.01.2019, 16h30

Articles en relation

Une substance pour lutter contre le cancer du sein

Bâle Des chercheurs bâlois ont découvert une substance permettant d'inhiber les métastases du cancer du sein. Une étude clinique est en préparation. Plus...

Cancer du cerveau: vers un vaccin personnalisé

Science Les traitements actuels du glioblastome n'ont que peu d'impact sur l'espérance de vie des patients. Plus...

Nouvelle thérapie contre la leucémie

Berne Swissmedic a autorisé une nouvelle méthode pour combattre le cancer. Elle est proposée à l'hôpital de l'Ile de Berne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.