Si je ne cours pas, je me sens en manque. Que faire?

SantéL'avis de Barbara Broers, responsable de l’unité des dépendances des HUG.

Barbara Broers, responsable de l’unité des dépendances des HUG.

Barbara Broers, responsable de l’unité des dépendances des HUG. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tout d’abord, bravo de pratiquer une activité physique régulière et rassurez-vous: votre corps est fait pour bouger, c’est l’inactivité qui pose problème. Nos ancêtres marchaient, couraient 20 à 30 km par jour: étaient-ils drogués? Bien sûr que non! Sur Internet et les réseaux sociaux, circulent des tas d’idées, souvent fausses et sans base scientifique. Par exemple que la course à pied est une drogue! Mais une drogue est une substance ou un médicament qu’on s’administre, pas une activité physique!

Dépendance?

Le sport peut-il créer une dépendance? Ce diagnostic n’existe pas en médecine! Alors, d’où vient ce lien présumé entre course et dépendance? Des médias qui relayent des informations sans les vérifier. De la (probablement fausse) théorie des endorphines. L’activité physique semble plutôt augmenter le taux des… endocannabinoides. Du bien-être ressenti en courant: cet effet physiologique est normal. Du sommeil retrouvé: si vous dormez mal lorsque vous ne courez pas, c’est le simple méfait de l’inactivité, pas un signe de manque.

Certes, une relation difficile avec le sport peut exister chez 3 à 4% des sportifs. Il s’agit surtout d’athlètes de haut niveau, développant un rapport d’ordre compulsif avec l’exercice physique, associé à des problèmes psychologiques ou à une pathologie comme l’anorexie mentale synonyme d’obsession à dépenser des calories.

Au moins 2h30 par semaine

En juin 2016, l’OMS recommandait aux adultes de 18 à 64 ans de pratiquer une activité physique d’intensité modérée au moins 150 et jusqu’à 300 minutes par semaine. Faites-le, courez avec plaisir et pour votre bien. Et si la course devient une obligation, si vous continuez malgré des conséquences physiques ou sociales négatives, alors interrogez-vous…

(24 heures)

Créé: 02.09.2017, 11h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...