Le personnel propose des pistes jugées solides

ABB SécheronLes employés d'ABB ont fait plusieurs propositions à la direction pour tenter de sauver le site genevois.

Le bâtiment d'ABB Sécheron à Genève.

Le bâtiment d'ABB Sécheron à Genève. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le personnel d'ABB Sécheron a proposé vendredi à sa direction plusieurs pistes afin que le site genevois menacé soit reconverti en pôle d'excellence. L'objectif est de sauver les 150 emplois qui sont en jeu.

Au terme de la période de consultation prévue, le personnel d'ABB Sécheron a remis à la direction d'ABB «une expertise détaillée et solide sur l'avenir du site». Il compte reconvertir le site genevois en pôle d'excellence en se concentrant sur des activités à haute valeur ajoutée. Actuellement, 150 des 200 emplois sont menacés.

Le personnel a remis un rapport qui propose un plan d'action en trois volets, avec des «pistes solides et innovantes». La première proposition est une planification de la délocalisation de la production en trois ans au lieu de 18 mois. Ce délai supplémentaire est notamment nécessaire pour reconvertir les employés.

Projet économiquement viable

Le personnel entend développer durant ces trois années de nouvelles activités à forte valeur ajoutée autour des transformateurs et des services. Il propose également le développement de projets en lien avec la «mobilité 4.0», autour notamment de l'automatisation des transports. Enfin, il préconise la création de spin-offs qui reprendraient les projets desquels ABB souhaite de désinvestir.

«Ce projet concocté par des experts est économiquement viable et technologiquement intéressant. Nous sommes persuadés qu'une grande partie de la production peut être maintenue à Genève et qu'en développant de nouvelles technologies personne ne perdra son emploi», a déclaré à l'ats Alessandro Pelizzari, secrétaire régional d'Unia Genève.

L'Etat de Genève a annoncé de son côté, dans un communiqué, «s'engager à mettre à disposition ses compétences et son réseau pour assurer le développement d'un pôle d'excellence dédié à la mobilité électrique durable orienté vers les nouvelles technologies».

Dans son plan annoncé mi-novembre, le groupe zurichois prévoyait la délocalisation de la quasi-totalité de la production d'ABB Sécheron vers la Pologne. La direction d'ABB devra se prononcer sur les propositions du personnel au plus tard mi-janvier. (ats/nxp)

Créé: 15.12.2017, 16h44

Articles en relation

Un grand patron de Zurich fustige les délocalisations

Emplois Les expériences du boss de Zurich Insurance Group pourraient faire progresser les négociations sur le sort d'ABB Sécheron. Plus...

Appel de députés au maintien du site d'ABB

Genève Plusieurs élus genevois ont adressé une lettre à la direction du groupe d'électrotechnique pour le maintien du site de Sécheron. Plus...

Le Grand Conseil soutient les employés d'ABB

Genève Le Grand Conseil genevois a donné un signal politique en faveur du personnel d'ABB Sécheron menacé par un plan de délocalisation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Macron et la France bloquée. Paru le 21 avril 2018.
(Image: Valott) Plus...